~ S'évader de la banalité... Et entrer dans l'imaginaire ! ~
 
AccueilGuelnika, le site de E-m !S'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rêves de princesse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zim
---Fantôme--- Lv 0
avatar

Nombre de messages : 10095
Age : 31

MessageSujet: Rêves de princesse   Ven 1 Mai 2009 - 17:17

Je demandais hier un titre, et même un scénario à mon prochain jeu. J'ai pensé ensuite à une adaptation du conte de la Belle au Bois Dormant, où une princesse vivrait au sommet d'une tour gardée par des revenants. L'histoire que j'ai écrite aujourd'hui (qui emprunte je pense à d'autres contes comme Peau d'âne et Cendrillon) est finalement trop longue, et devra être raccourcie pour mon jeu. C'est tellement rare que j'écrive des histoires qu'il faut bien qu'elle puisse être lu.
Des commentaires me feraient plaisir. sexy wink

Citation :
Il était une fois, dans un lointain royaume, un roi et une reine qui s’aimaient de l’amour le plus sincère, mais qui pour leur malheur ne pouvaient avoir d’enfant. Leur peine était silencieuse, mais bien réelle, et la reine, dont la santé était fragile, se consumait chaque jour un peu plus de chagrin. Ce que tout le monde craignait arriva : la pauvre femme s’éteignit une nuit, son regret tu dans un dernier soupir. Le roi connut alors une douleur extrême, et fit bientôt annoncer une nouvelle qui désespéra le peuple entier : il refusait, par fidélité à l’être cher, de prendre une nouvelle épouse, et privait en conséquence le royaume d’un héritier légitime.
Une fée apprit cette preuve d’amour d’un roi pour sa reine, et se présentant lui : « Votre promesse est belle, et belle, elle doit rester. Cependant un roi ne peut faillir à son devoir, et un royaume demande un héritier. Vous en aurez un, qui sera la chair de votre chair ; telle est mon pouvoir, telle est ma volonté ». Il apparut un somptueux berceau dans lequel gazouillait un bébé tendrement rose et tendrement potelé, une adorable petite fille. Le roi ne put retenir des larmes de joie, et déjà il se répandait en remerciements. « De plus, poursuivit la fée, l’enfant recevra trois dons, que je vous laisse le soin de choisir. Parlez, et je vous exaucerai.
- Vous faîtes mon bonheur, ô bonne fée, et celui de mon épouse qui nous regarde là-haut depuis le paradis. Mon premier souhait serait que ma fille fût belle, la plus belle, comme nulle ne le fut et ne le sera jamais.
- Ainsi soit-il, ô bon roi.
- Mon second souhait serait qu’elle épousât un homme valeureux, le plus valeureux, comme nul ne le fut et ne le sera jamais.
- Ainsi soit-il ».
Le roi restait silencieux. « Que sera votre dernier vœu ? » demanda-t-elle. Il répondit, souriant et comblé : « Que peut souhaiter un père pour une fille, sinon qu’elle soit belle et bien-aimée ? ».
La fée sourit à son tour. « En effet, que souhaiter de plus ? ». Puis : « Sachez pourtant que si vous exprimiez un jour un dernier souhait, où que je fusse, où que vous fussiez, je l’entendrais, et je l’exaucerais ». Un moment encore après : « Je m’en vais à présent. Puissiez-vous être heureux, vous et votre fille : mais cela, toute ma magie ne suffirait pas à le réaliser, il n’appartient qu’à soi de prendre les bonnes décisions et de savoir s’en satisfaire ».

L’enfant grandissait, et sa beauté florissante faisait le bonheur du royaume. Un jour qu’elle voulait s’initier, pour plaire à sa nourrice, à l’art de la broderie, elle eut un geste maladroit, et se piqua le doigt avec une aiguille. Une goutte de sang perla, et lorsqu’elle fut essuyée, la nourrice stupéfaite ne découvrit aucune plaie : la princesse semblait avoir instantanément guéri. Le roi, aussitôt informé, comprit combien merveilleuse était la magie de la fée : il avait souhaité que nulle ne fut jamais plus belle que sa fille, et en effet nulle ne le serait, car elle avait reçu le don de l’éternelle jeunesse : jamais, comprit-il, sa chair ne connaîtrait de corruption.
Il arriva enfin que l’enfant devint une jeune fille en fleur, une jeune fille bonne à marier. En son honneur, le roi fit organiser plusieurs bals, auxquels les princes de tous les royaumes étaient conviés. Nul n’y manquait, car depuis longtemps la rumeur s’était répandue de la beauté de la princesse. Chacun, la voyant, transi d’amour, le cœur battant, demandait sa main auprès du roi son père. Mais aucun ne convenait aux yeux de ce dernier, aucun ne méritait sa fille. Refusant pourtant d'abandonner, il fit venir des ducs, des comtes, des marquis ; il y eut même quelques paysans de bonne mine qui se présentèrent. Las ! Il dut se rendre à l’évidence : nul homme n’existait qui fût digne de sa fille. « Serait-ce que la fée m’a trompé ? » Non, évidemment, se reprenait-il aussitôt, « mais celui qui sera son époux n'est pas encore né ».
S'en trouva-t-il aigri ? Toujours est-il qu’il prit alors une décision étrange, qui fit murmurer le peuple : sa fille vivrait désormais au plus haut de la plus haute tour du donjon, gardée nuit et jour par de fidèles soldats. Seul l'homme le plus valeureux, celui qui saurait triompher de tous les dangers opposés, gagnerait le cœur de la princesse. Certains, sûrs de leur force, pénétrèrent hardiment dans la tour ; mais ce fut pour n’en jamais ressortir : car la mort les avait accueillis.

Les années passèrent. Le roi, dont les cheveux avaient blanchi, sentait que la faucheuse approchait maintenant à grands pas. « Preux chevalier, prince charmant, pourquoi tardes-tu ? Qui, si je meurs, protégera ma fille ? Quel malheur de la quitter, seule, sans époux et sans père ! » Rongé d'inquiétude, il gémissait tristement lorsque lui revint en mémoire la promesse de la fée : où qu’il fût, où qu’elle fût, elle exaucerait le troisième vœu qu’il formulerait ! « Ô fée à la bonté sans pareille, voici mon troisième et dernier vœu : que je continue de vivre, malgré mon grand âge, jusqu’à ce que l’époux de ma fille paraisse, et conquière son cœur en conquérant cette tour ». La voix de la fée s’éleva en résonnant de toutes parts : « Ainsi soit-il ».

Voilà l’histoire telle qu’elle se raconte encore, une histoire qui a survécu de plusieurs siècles au royaume où elle s’est déroulée. Un roi et une princesse, un père et sa fille, oubliés de tous, depuis des siècles espèrent la venue de qui est à venir.

J'ajoute le texte dont je me servirai pour mon jeu (je précise que ça n'est pas rimé, malgré la mise en page) :

Citation :
Au plus haut de la plus haute tour,
Là où les morts ne sont pas morts,
Une princesse toujours belle espère.

Voici le chevalier qui la délivrera :
Dirige, âme courageuse, tes pas non en arrière, mais en avant !

Enfin une chanson que j'avais en tête au moment d'écrire : http://www.deezer.com/track/2110186
Revenir en haut Aller en bas
Awakeing
Maker Ultime Lv 34
Maker Ultime Lv 34
avatar

Nombre de messages : 1779
Age : 29

MessageSujet: Re: Rêves de princesse   Sam 2 Mai 2009 - 9:21

Alors...

Si mes souvenirs sont exactes, il ne s'agit pas là de l'histoire classique, ici, c'est le vieux fou qui enferme sa fille.

Sur l'histoire en elle même, que dire, elle est en somme assez bonne, la base est très classique mais tu as su l'exploiter.

Une seule chose négative, le dernier voeu : Il est d'un gachis, d'une banalité...

Le fait que le roi est gardé un voeu, je pensais que ça allait être une clé de l'intrigue, un suspense durant le jeu, ou au moins si il le prend pendant l'introduction, quelque chose de surprenant, qui lancera l'histoire, genre un délire de vieux fou comme "Pour que ma fille rencontre le bon prince, il suffit qu'ils essayent tous d'y arriver, fée voici mon dernier voeu, je souhaite que tu transporte tous les princes de la région à l'entrée du chateau afin qu'ils soient tous obligés de tenter de sauver ma fille"

Comme ça, il ne s'agirait plus seulement de "sauver banalement la princesse" comme on le voit dans tous les jeux, mais il faudra aussi y arriver avant les autres. On pourra alors voir naître une véritable rivalité, une compétition, parfois, ils pourront se croiser et il pourrait alors y avoir une entraide, des liens se former, des liens qui pourront être détruits par la mort...

Tu comprends, je pense que ça rendrait ton jeu bien meilleur.

Une dernière chose, j'aime beaucoup ta musique, mais je te la déconseille, le fond sonore est bien mais le fait qu'il y ait des paroles gache tout. Une musique d'ambiance avec des paroles, c'est vraiment horrible, une musique d'ambiance doit se fondre dans l'ambiance, elle doit être en harmonie avec le reste, elle ne doit pas se faire remarquer. Chose impossible avec les paroles, ça déconcentre, et on a juste envie de lui demander de fermer sa gueule cactus smile



Enfin bref, je pense que y a du potentiel, et je te souhaite alors bonne chance Wink

____________
Citation :
[22:55:39] Falco : de toute façon Mex c'est un triso

Citation :
[12:23:52] Falco : Le pire dans l'histoire c'est que je suis vraiment gay
Revenir en haut Aller en bas
Zim
---Fantôme--- Lv 0
avatar

Nombre de messages : 10095
Age : 31

MessageSujet: Re: Rêves de princesse   Sam 2 Mai 2009 - 9:51

Merci pour le commentaire ! Paix et amour

Je précise tout de suite, que la chanson, je l'ai donnée parce que c'était une clé d'écriture, qui me donnait le ton... Cette technique me permet souvent d'homogénéiser le style d'un texte. Évidemment, je ne pourrais pas l'utiliser pour le jeu (hélas ! car c'est à elle exactement que correspond l'histoire : toutes autres risquent de créer une discordance).

Le dernier vœu est banale, je te l'accorde : mais dans un conte, il faut que ce le soit. Un conte doit en effet savoir rester simple. De plus, avec le dernier paragraphe, une petite morale peut être tirée : à trop vouloir attendre l'homme parfait, la princesse ne connaîtra jamais l'amour. Owi toutafé olala

Par ailleurs, dans le jeu-vidéo, il a l'intérêt suivant (c'est à vrai dire lui seul qui justifie toute l'histoire) : le chevalier pénètre dans une tour abandonnée depuis des siècles, une tour maudite gardée par des morts-vivants : ce qui est important pour des raisons de gameplay : comme ça, je n'ai pas à développer une I.A poussée aux ennemis, pour des raisons de performances (trop de ralentissements sinon d'après mes essais).
Dans la toute première version du jeu, j'avais effectivement songé à introduire des concurrents, avec des jeux d'alliance, de trahison, où il ne doit en rester qu'un : mais pour des raisons de performances toujours, je ne peux finalement pas les intégrer. La seule manière de justifier leur présence serait de les faire intervenir dans la progression narrative du jeu : or ce jeu est un jeu d'arcade avant tout, pas un RPG (du moins dans cette version qui a valeur de démo technique) : donc pas de narration.

En résumé, donc, tu as raison dans l'absolu, ça en jetterait bien plus comme tu dis, mais si je veux réaliser un jeu jouable, je peux difficilement complexifier l'histoire. Et dans le cas d'un conte, je vois assez mal quelle morale peut émerger de la grosse tuerie proposée. Nerd Sang
D'ailleurs si tu as d'autres idées pour justifier le fait que le chevalier dézingue des morts-vivants dans un donjon, je suis preneur. ^^

EDIT : à la réflexion, j'ai peut-être un peu précipité la fin ; je suis sûr qu'en l'introduisant autrement elle rendrait mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Naqqah
Maker de Légende Lv 46
Maker de Légende Lv 46
avatar

Nombre de messages : 3377
Age : 21

MessageSujet: Re: Rêves de princesse   Sam 2 Mai 2009 - 16:32

J'ai pas lu ton semi pavé Zim, à part le scénar', j'ai a tête dans l'cul...

Enfin, je trouve ça bien, mais le problème est effectivement la banalité du souhait dernier. Rester faussement immortel... Mouais...

Sinon, je trouve ça très bien, bravo ! cactus smile
Revenir en haut Aller en bas
AristA
Maker qui quitte vraiment E-m Lv 60
Maker qui quitte vraiment E-m Lv 60
avatar

Nombre de messages : 10889
Age : 20

MessageSujet: Re: Rêves de princesse   Sam 2 Mai 2009 - 17:15

J'ai pas lu ton semi pavé Zim, à part le scénar', j'ai a tête dans l'cul...

Bah pourquoi tu postes ?

Sympa, j'ai tout lu et le truc bien c'est que c'est moin chiant que Perrault =P
Tu pourrais ajouter des moments dans le jeu où il ya quelques phrases, que tu aurais mis en vers, par exemple à tout les étages de la tour, dès que l'on tue un monstre en particulier...
Exemple : Tu viens de tuer un squelette particulièrement fort :
Le roi convia tout les braves guerriers
Mais aucun, malgrès leurs belles épées
Ne put la belle princesse délivrer.
Le tout avec une picturne et je sais pas un dessin... *A trop joué à Aëdemphia*
Bref, pas mal de chose Wink
Si tu as des ennuis avec la prog je peux t'aider.
Revenir en haut Aller en bas
http://arista.lescigales.org
Zim
---Fantôme--- Lv 0
avatar

Nombre de messages : 10095
Age : 31

MessageSujet: Re: Rêves de princesse   Sam 2 Mai 2009 - 17:44

Merci à vous ! Very Happy

Ce que tu dis n'est pas con du tout, AristA, ça rendrait effectivement pas mal. ^^

Pour la prog, no problem, je gère : je n'ai rien sacrifié d'essentiel, et si j'ai revu à la baisse certains points, c'est vraiment que je peux pas faire autrement (à cause de mon simili-temps réel qui doit rester simple pour à la fois rester synchro et ne pas saccader, bref pour être jouable).

PS : me préférer à Perrault, c'est un compliment qui fait plaisir Shocked
Revenir en haut Aller en bas
AristA
Maker qui quitte vraiment E-m Lv 60
Maker qui quitte vraiment E-m Lv 60
avatar

Nombre de messages : 10889
Age : 20

MessageSujet: Re: Rêves de princesse   Sam 2 Mai 2009 - 18:15

Bah ça va alors, ce serait été si l'on ne pouvait envoyer de projectile dans un jeu de tir que ça aurait été plus grave Nerd Sang
Revenir en haut Aller en bas
http://arista.lescigales.org
meteskis
Maker d'Or Lv 26
Maker d'Or Lv 26
avatar

Nombre de messages : 1079
Age : 115

MessageSujet: Re: Rêves de princesse   Sam 2 Mai 2009 - 18:53

Je viens de retomber en enfance Chou

Si j'ai bien compris, tu as tourné à ta sauce des contes pour enfants... Ca tiens la route, j'ai hâte de la suite^^

Juste deux questions : Comment, vu que le roi et la princesse semble être à présent oubliés, le prince ou le héros en entendit-il parler?
Et puis, la princesse a la jeunesse éternelle mais lorsqu'elle sera mariée, la gardera t-elle? Si oui, le prince mourra et elle sera encore vivante... Peut-être que la princesse perdra, du fait d'avoir trouvé l'amour, sa jeunesse éternelle? Ou le prince sera jeune éternellement lui aussi?

____________


Citation :
[21:39:40] @ meteskis : Le making c\'est dur Le making vraincra!!
[21:39:59] @ meteskis : CRA CRA CRA CRA CRA CRA CRA CRA CRA CRA CRA CRA CRA CRA CRA CRA CRA CRA CRA CRA
Revenir en haut Aller en bas
Awakeing
Maker Ultime Lv 34
Maker Ultime Lv 34
avatar

Nombre de messages : 1779
Age : 29

MessageSujet: Re: Rêves de princesse   Sam 2 Mai 2009 - 19:13

@meteskis a écrit:
Je viens de retomber en enfance Chou

Si j'ai bien compris, tu as tourné à ta sauce des contes pour enfants... Ca tiens la route, j'ai hâte de la suite^^

Juste deux questions : Comment, vu que le roi et la princesse semble être à présent oubliés, le prince ou le héros en entendit-il parler?
Et puis, la princesse a la jeunesse éternelle mais lorsqu'elle sera mariée, la gardera t-elle? Si oui, le prince mourra et elle sera encore vivante... Peut-être que la princesse perdra, du fait d'avoir trouvé l'amour, sa jeunesse éternelle? Ou le prince sera jeune éternellement lui aussi?


Il trouvera bien une connerie de pouvoir ou une morale alakon pour regler ce problème.

Il n'empêche, Zim que je soutiens mon idée : Je ne dis pas que tu dois forcément faire plusieurs princes jouables ou une coopération pendant les combats, mais au moins pendant des cinématiques, histoire de donner de l'intrigue au jeu. Si ton eu n'a pas d'intrigue, il y a de fortes chances qu'ils deviennent un mauvais jeu.

Fais tes niveaux arcades comme tu le souhaitais, puis fais des moments dans des cinématiques où ton héros se fait sauver par un autre prince, puis à un autre moment un prince qui se rend compte combien tu es fort et qui décide de te tuer pour t'empêcher d'arriver avant lui.

Enfin bref, après à toi de gérer le reste, c'est ton jeu, mais si tu ne veux pas tomber dans une histoire banale, répétitive et sans intrigue, je ne pense pas que tu es d'autre choix, parce que je ne vois comment sinon tu puisses en créer si le seul perso qui ne soit pas un ennemi est ton héros. Il faut qu'il y ait d'autres personnages, c'est primordial pour rendre un jeu vivant. Ce que je t'ai proposé ici c'est un moyen d'en introduire des nouveaux.

____________
Citation :
[22:55:39] Falco : de toute façon Mex c'est un triso

Citation :
[12:23:52] Falco : Le pire dans l'histoire c'est que je suis vraiment gay
Revenir en haut Aller en bas
Zim
---Fantôme--- Lv 0
avatar

Nombre de messages : 10095
Age : 31

MessageSujet: Re: Rêves de princesse   Sam 2 Mai 2009 - 21:07

@meteskis a écrit:
Je viens de retomber en enfance Chou

Si j'ai bien compris, tu as tourné à ta sauce des contes pour enfants... Ca tiens la route, j'ai hâte de la suite^^

Juste deux questions : Comment, vu que le roi et la princesse semble être à présent oubliés, le prince ou le héros en entendit-il parler?
Et puis, la princesse a la jeunesse éternelle mais lorsqu'elle sera mariée, la gardera t-elle? Si oui, le prince mourra et elle sera encore vivante... Peut-être que la princesse perdra, du fait d'avoir trouvé l'amour, sa jeunesse éternelle? Ou le prince sera jeune éternellement lui aussi?

Elle gardera sa jeunesse, et le chevalier mourra. Un des problèmes soulevés dans Highlander (la série ou les films, je sais plus), c'est cela, justement, de voir flétrir la beauté de celui ou celle qu'on aime, et de devoir lui survivre. Alors, soit on devient malheureux à vie, soit on apprend à aimer une autre personne, en reniant ainsi d'une certaine manière le premier amour... Sa jeunesse immortelle ne fera pas son bonheur... A moins qu'elle se suicide pour rejoindre l'être cher dans la mort (comme Roméo et Juliette).

Comment le héros entend parler de cette histoire ? C'est un conte populaire, et lui, peut-être plus rêveur qu'un autre, consacre sa vie à la recherche de celle qu'il sait lui être destinée.

A vrai dire, ce sont là des suppositions : un conte doit rester ouvert : il pose des questions implicitement, et il appartient au lecteur de les trouver, et de tenter d'y répondre. Je vois en tout cas que tu y as été réceptive, un conteur, même improvisé comme moi, ne peut espérer mieux. ^^

Awakeing
: les morales d'un conte ne sont pas alakon. :evil:
Il faut savoir que j'ai prévu de faire un premier jeu, à aspect arcade, qui permet de proposer quelque chose de jouable à court terme et de programmer les mécanismes basiques de jeu. Et j'ai prévu de faire ensuite un second jeu, au scénario plus développé, qui prendra ou non comme base ce conte, si oui adapté probablement au besoin. Là, oui, je suis d'accord, il faudra que je développe la narration (et que je l'enrichisse de nouveaux éléments), mais je n'en suis pas encore là. Je veux auparavant [essayer de] faire un jeu qui tienne par son gameplay. Il sera d'ailleurs court, une demi-heure pour le finir peut-être (mais à rejouer plusieurs fois) : pour un tel jeu, le scénario n'est vraiment qu'un prétexte, et doit au contraire être simple pour signifier son universalité. De toutes manières on verra bien, il sera toujours temps après coup d'inventer des rebondissements.

EDIT : j'ai passé une trentaine d'heures récemment sur Final fantasy Crystal Chronicle : Echoes of Time. Il y a un scénario, avec quelques bonnes idées, mais qu'est-ce que je m'en foutais ! Moi, tout ce que je voulais, c'était tuer du monstre avec un pote. Sincèrement, sans scénario, je l'aurais autant (c'est-à-dire beaucoup) apprécié.
De plus, je suis persuadé qu'une bonne intrigue ne fait pas un bon jeu (qui est avant tout un jeu, pas une histoire), et même ne fait pas obligatoirement une bonne histoire. Plus encore, je pense qu'une intrigue pourrie, si elle est bien racontée, peut très bien faire une bonne histoire. c'est en tout cas ce que je j'ai tenté de faire dans Oui-Oui et le chien qui saute (cf. ma signature). A toi de me dire si j'ai réussi ou non (et hop, un peu de pub pas très discrète) : si non, je te donne raison.
PS : je précise que je défends ce point de vue non par amour-propre ou par bêtise (je t'ai dit que je compte faire, comme tu le suggères, un jeu au scénario plus développé ensuite), mais bien parce qu'il me semble vrai - sans d'ailleurs qu'il s'oppose (sinon superficiellement) au tien.
Revenir en haut Aller en bas
Zim
---Fantôme--- Lv 0
avatar

Nombre de messages : 10095
Age : 31

MessageSujet: Re: Rêves de princesse   Sam 16 Mai 2009 - 12:14

Je sais, je vais me montrer niaisement puéril et satisfait, mais on m'a fait ce compliment, duquel j'ai l'irrépressible (mais innocent) plaisir de me vanter :

Citation :
Je viens de lire ton conte. Ma première réaction (sans prétendre l'avoir apprécié à sa juste valeur : je ne suis pas très en forme, et je compte le relire tout à loisir à tête reposée...), ma première réaction, donc, est très positive. Je reprends les premiers mots :

Il était une fois, dans un lointain royaume, un roi et une reine qui s’aimaient de l’amour le plus sincère, mais qui pour leur malheur ne pouvaient avoir d’enfant. Leur peine était silencieuse, mais bien réelle...

Voilà un début (c'est mon impression) tout en élégance et en Grâce. Et la suite, par bonheur, est à l'avenant. Ceci, dit sans emphase. La Beauté est suffisamment rare pour exiger d'être saluée...

sky
Revenir en haut Aller en bas
Kotomine
Maker Lv 5
Maker Lv 5
avatar

Nombre de messages : 122
Age : 31

MessageSujet: Re: Rêves de princesse   Lun 18 Mai 2009 - 19:43

Moi je dirais quand même que la fée doit s'en mordre les ailes, car elle est venue pour honorer le devoir du roi et au final, l'héritier n'est plus requis (vu que le roi ne décédera pas ).


Bref, je vois d'ici une "bad end" ou le roi tue sa fille <3.

____________
Le trou de la sécu sera t-il assez grand pour ensevelir l'épidémie mexicaine ?
Revenir en haut Aller en bas
AristA
Maker qui quitte vraiment E-m Lv 60
Maker qui quitte vraiment E-m Lv 60
avatar

Nombre de messages : 10889
Age : 20

MessageSujet: Re: Rêves de princesse   Lun 18 Mai 2009 - 19:53

Bref, je vois d'ici une "bad end" ou le roi tue sa fille <3.

Et le héro tue le roi, comme il a tué sa raison de venir Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://arista.lescigales.org
Zim
---Fantôme--- Lv 0
avatar

Nombre de messages : 10095
Age : 31

MessageSujet: Re: Rêves de princesse   Lun 18 Mai 2009 - 20:04

Puis il se suicide, parce que lui-même n'a plus de raison de vivre, même plus la vengeance, et qu'il ne supporterait pas d'avoir sur la conscience le crime qu'il a commis.

...
Mais qu'est-ce que vous me faites dire, là, c'est un conte de fée, tout de même. Tchou tchou !
Revenir en haut Aller en bas
AristA
Maker qui quitte vraiment E-m Lv 60
Maker qui quitte vraiment E-m Lv 60
avatar

Nombre de messages : 10889
Age : 20

MessageSujet: Re: Rêves de princesse   Lun 18 Mai 2009 - 20:07

C'est comme dans un livre Zamoniens (Continent inventé par Walter Moers) ou tout le monde doit mourrir à la fin, car tout doit finir mal =D
C'est plutot sympa comme idée je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
http://arista.lescigales.org
Zim
---Fantôme--- Lv 0
avatar

Nombre de messages : 10095
Age : 31

MessageSujet: Re: Rêves de princesse   Lun 18 Mai 2009 - 20:10

C'est le principe qui fonde toute la tragédie, aussi bien grecque que classique : la lutte inutile contre le Destin qui conspire impitoyablement contre l'Homme.

Note : le destin se dit "Fatum" en latin, qui a donné "Fate" en anglais, et en français "fée". Ceci dit pour boucler la boucle.
Revenir en haut Aller en bas
Kotomine
Maker Lv 5
Maker Lv 5
avatar

Nombre de messages : 122
Age : 31

MessageSujet: Re: Rêves de princesse   Lun 18 Mai 2009 - 20:24

@Zim a écrit:

Mais qu'est-ce que vous me faites dire, là, c'est un conte de fée, tout de même. Tchou tchou !


Kukuku j'adore transformer les comptes de fée en tragédies.
Ce que j'adore avec ces dernières, c'est que la morale, elle n'est pas à la fin, mais on la ressent tout le long cactus smile


<3 Antigone. Bien, on s'égare un peu là ...

____________
Le trou de la sécu sera t-il assez grand pour ensevelir l'épidémie mexicaine ?
Revenir en haut Aller en bas
Slump
Kikoo Lv -1
Kikoo Lv -1
avatar

Nombre de messages : 15245
Age : 25

MessageSujet: Re: Rêves de princesse   Lun 18 Mai 2009 - 20:35

@Zim a écrit:
Puis il se suicide, parce que lui-même n'a plus de raison de vivre, même plus la vengeance, et qu'il ne supporterait pas d'avoir sur la conscience le crime qu'il a commis.

Ca me fait penser à un épisode des Aventuriers du Survivaure où ils arrivent sur une planète avec pleins de martiens de Toy Story, sauf que là ils se suicident pour tout et n'importe quoi jv.com :noel:

[/Hors sujet total]

____________


Citation :
XxRelmxX: je vous salue telle samus aran Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://forumemagination.free.fr/index.html
valentinos
Maker No Life Lv 31
Maker No Life Lv 31


Nombre de messages : 1493
Age : 23

MessageSujet: Re: Rêves de princesse   Mar 19 Mai 2009 - 11:30

@Kotomine a écrit:
<3 Antigone. Bien, on s'égare un peu là ...

Je l'ai lu il est super, pour ceux qui connaisse j'ai lu la version d'Anouilh Owi toutafé olala

Valentinos
Revenir en haut Aller en bas
http://kohi.olympe.in
Zim
---Fantôme--- Lv 0
avatar

Nombre de messages : 10095
Age : 31

MessageSujet: Re: Rêves de princesse   Mar 19 Mai 2009 - 11:47

Anouilh et Giraudoux seraient deux modèles pour moi si je voulais écrire pour le théâtre. Owi toutafé olala
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rêves de princesse   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rêves de princesse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
E-magination :: ~ Forum d'espaces personnels et créations diverses ~ :: Créations diverses :: Vos écrits-
Sauter vers: