~ S'évader de la banalité... Et entrer dans l'imaginaire ! ~
 
AccueilGuelnika, le site de E-m !S'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le rêveur de l'autre monde.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
2D
RTP de base Lv 1
RTP de base Lv 1
avatar

Nombre de messages : 17
Age : 24

MessageSujet: Le rêveur de l'autre monde.   Sam 04 Juin 2011, 20:11

Bon, voilà. Je vous présente mon roman " l'autre monde " du style Hight Fantasy, dîte moi ce que vous en pensez ^^


Chapitre 1 : Bleu Ciel

Never était âgé de 18 ans exactement, un garçon très peu bavard et extrêmement étrange. Il venait d'arriver dans une petite ville nommée Soissons dans le nord de la picardie, il n'y avait pas grand chose à faire dans cette toute petite ville. Il préférait rester chez lui, seul dans sa chambre à lire bêtement des livres pendant des heures. Il n'avait aucun ami ici, personne à qui parler ou même se confesser. Il était seul, mais cela ne le gênait pas trop. Never n'avait qu'une seule et unique passion dans la vie, celle de s'imaginer des mondes à travers son imagination et l'écriture qui lui permetter d'en conclure à l'écrit. C'est ce qui lui permettait de rêver, d'oublier la vie, il ne voulait pas ressembler aux autres grandes personnes qui, ne faisaient que marcher, travailler sans cesse, comme des machines programmées. Never avait une philosophie autre que les gens de son âge, il n'était pas le genre de garçon à courir après les filles. Non, il préférait se faire discret et regarder l'attitude stupide de certaines personnes. Assis sur sa chaise en bois, devant son écran d'ordinateur. Il écrivait un texte héroic fantastic où il décrivait une créature mythique, une créature extrêmement puissante aux écailles dures comme de l'acier. Le dragon de la brume, c'est comme cela que Never le nomma , il décrivait cette créature monstrueuse comme un gigantesque dragon blanc qui mesurait plus de 5 mètres. Le dragon pouvait se transformer en une brume très épaisse, il pouvait disparaître comme bon lui semble. En plein travail, la mère de Never l'interrompit.


- Pourrais-tu aller me chercher quelque chose mon bou'd'chou ! dit t'elle d'une voix fatiguée.


La mère du jeune garçon était toucher par une grave maladie, qui la fatigué énormément. Il faisait tout son possible pour rendre sa mère heureuse est oublier cette maudîte maladie, elle adorait lire les histoires que Never écrivait sur son ordinateur. Elle lui disait qu'il avait un don particulier pour l'écriture, qu'il arrivait à faire voyager ses mots à travers leur imagination, les personnes qui l'écoutaient étaient bercées, enchantées, fascinées par ses monde magique mais inexistant sur terre . La mère du garçon était fière de lui, elle avait toujours une larmes à l'oeil en l'écoutant lire ses textes.

- Oui maman, je termine juste les quelques lignes qu'il me reste à écrire dit t-il.


____________
Fan de : La rose bleue.


Dernière édition par 2D le Sam 04 Juin 2011, 20:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
2D
RTP de base Lv 1
RTP de base Lv 1
avatar

Nombre de messages : 17
Age : 24

MessageSujet: Re: Le rêveur de l'autre monde.   Sam 04 Juin 2011, 20:12

Chapitre 2 : Un nouveau monde, une nouvelle vie, un nouveau héros.


Après avoir reçu la liste des courses donnée par sa mère, il partit sur le champ sans perdre une seule seconde. Les écouteurs dans les oreilles, il marchait d'un pas rapide. Le jeune adolescent voulait à tout prix reprendre son travail, pour en finir avec son chapitre. Il était tellement addict de ce qu'il écrivait, qu'il se plongeait parfois des nuits entières dans l’écriture. Never regarda la liste des courses, mais à première vue, il n'y avait pas grand chose à acheter. Quelques bricoles, des conserves, des produits ménagés. La route commençait à lui sembler très longue, mais il était bientôt arrivé à destination. Il s'arrêta net devant le feu rouge, derrière lui, une étrange silhouette fine apparut. Le bruit des voitures avait disparu, même celui des oiseaux qui chantaient. Comme si le temps avait arrêté de fonctionner. Elle, elle continua de s'approcher lentement de lui, puis elle lui mit la main dans la sienne avec délicatesse. Elle lui glissa quelques mots d'une douce voix dans son oreille gauche.

- Es tu prêt pour ta propre histoire ?

Figé, étonné. Qui était-elle ? D'où est-ce qu'elle venait ? Pourquoi lui prit elle la main en lui demandant s’il était prêt. Le cerveau de Never cherchait à comprendre, mais impossible de trouver une solution. Peu de mots sortirent de la bouche du garçon, un peu perturbé sur le coup.

-Prêt pour ?!

Elle lui répondit calmement et distinctement.

- Ferme les yeux, un jour tu comprendras, et ce jour, arrivera très bientôt

Il ferma les yeux comme l'avait demandé la jeune fille, elle devait avoir le même âge que lui ou peut-être un peu plus.



Arianna le téléporta dans un autre monde.

- Bienvenue,Nyb. Je suis Arianna, la déesse de la lumière et protectrice des âmes.

Le garçon souleva lentement ses paupières, surpris par la beauté du paysage inconnu, il recula alors d'un pas en arrière en s'écroulant sur le sol verdâtre.

- Comment est-ce possible ? Pourquoi m'appelle tu Nyb... ?

La mystérieuse jeune fille lui tendit le bras pour qu'il se relève de sa chute, puis elle lui répondit sur le champ.

- Nyb, tu es le fils d'un dieu rêveur d'Odélion , tu es donc né ici avec le don d'avoir les mêmes capacités que ton père. Ici, tu es vénéré comme un être pur, dont les pouvoirs sont inimaginables. Never était un peu perdu peut-être même déboussolé, ce n'était pas tous les jours qu'on lui apprenait qu'il était le fils d'un dieu. Il voulait à tout prix croire que cela n'était qu'un rêve, mais tout lui semblait si réel, le bruit des feuilles agitées par le vent, les cris des animaux qui vivaient dans les environs, rien ne lui laissait dire que cela n'était qu'un rêve. Il scruta alors des yeux la trouée de la forêt et de ses étranges plantes mystérieuse, et les arbres qui y vivaient étaient gigantesque.

- Si tout cela est bien réel Arianna, pourquoi m'as tu emmené ici ?

Dit-il. Arianna ne répondit pas immédiatement à la question de Never, et son visage joyeux et lumineux disparut en quelque secondes a peine.

-Ton père...est mort Nyb...

Elle s'approcha de lui, est elle posa sa main sur l'épaule du jeune homme.

- Tu es donc son successeur, notre sauveur. C'est pour cela que tu es ici; tu dois sauver Odélion de l'emprise du mal.

____________
Fan de : La rose bleue.
Revenir en haut Aller en bas
2D
RTP de base Lv 1
RTP de base Lv 1
avatar

Nombre de messages : 17
Age : 24

MessageSujet: Re: Le rêveur de l'autre monde.   Sam 04 Juin 2011, 20:14

Chapitre 3 : Le retour du héros.

Dans un sombre couloir raisonnaient les pas d'un personnage obscur, qui laissait derrière lui des traces de fumée noire très épaisse. L'homme était grand, mince avec des cheveux blancs mi-longs et des yeux rouges comme les flammes de l'enfer. Il portait sur lui une très courte armure en écailles de dragon rouge, qui lui descendait jusqu'au torse. Des épaulières métalliques impressionnantes, et des gantelets époustouflants incrustés d'une émeraude rouge vif. L'homme avait des genouillères métalliques de très bonne qualité, même d'une qualité très rare teintées de rouge. Des cornes démoniaques sortaient de sa tête, et dans son dos incorporées dans sa chairs des ailes de dragon. Il marchait silencieusement en s'engouffrant dans l'ombre, il s'arrêta devant un mur de pierre qui lui bloquait le chemin. Il posa alors sa main sur les pierres appareillées qui formaient un mur très épais et une lumière étincelante jaillît dans la pièce. L'homme venait de faire apparaitre un sceau de téléportation inscrit dans le mur. Celui-ci ressemblait fortement à un serpent qui s'enroulait autour d'un crâne en le compressant. Il déposa alors légèrement son doigt sur la marque murale, puis sans aucun bruit, l'homme disparu immédiatement sans avoir eu le temps de déplacer un membre de son corps. Il réapparut quelques secondes plus tard dans une pièce sombre, obscure et malsaine. L'atmosphère était intrigante, froide, sous une tension palpable. Un homme se tenait droit sur un trône gothique. Son visage était caché par l'ombre de la pièce mais on ne pouvait que distinguer les formes de son corps. L'homme aux ailes de dragon, s'agenouilla devant l'ampleur de cette étrange silhouette.

- Maitre. J'ai ressentis une puissance égale à celle d'Arthur le grand rêveur, dans la forêt de Soleillevent.

-Gaarden. Gaarden. Tu n'as donc rien compris ( il attendit un instant avant de continuer). La belle et majestueuse Arianna à fait venir de son plein gré le fils d'Arthur pour nous anéantir et libérer Odélion...Mais ce qu'elle ne sait pas, c'est qu'il n'a aucune chance contre moi. La fourmi ne peut battre le tigre. J'espère que tu me comprends, alors va donc t'amuser avec lui !

Les lèvres de Gaarden s'étendirent sur son visage en fixant l'homme sur son trône et acquiesça sans répondre à son interlocuteur. D'un claquement de doigt, il fît apparaître du sol un tombeau noir sortant à la vertical. Il s'en approcha alors et pénétra à l'intérieur. Puis le tombeau se referma et s'engouffra dans le sol.


- Mon père, je ne les même pas connus et je n'arrive même pas a avoir un sentiment de tristesse pour lui, pourtant je devrais pleurer, avoir de la colère mais je n'y arrive pas. Je ne sais même pas qui je suis réellement pour vous et qu'elle est mon but dans ce monde. Je sais seulement que je dois vous sauvez d'une menace, dont j'ignore encore mais je sais que j'en et le pouvoir d'effondrer ce danger, sinon je ne serais pas ici dit-til.

Arianna l'écouter attentivement sans en perdre une goûte d'eau, elle en était subjuguer par ce garçon si différent des autres humain ou de ceux qu'elle avaient pû rencontrer au par avant. Arianna sur son visage affable, puis répondit à son interlocuteur d'un ton calme et paisible en tournant autour de lui.

- Oui, tu en es le seul à pouvoir le faire. Cela dit,Nyb tu n'est pas encore prêt, ni encore initier dans la maitrise de l'art du rêveur. Ta quête ne fait que commencer mais tu apprendras vite que ce monde est plus dangereux que le tient, les créatures sont des monstres parfois hostiles. Ton père étais un homme sage, qui savais prendre les bonnes décisions. Je suis sur que ta présence ici le réjouis au plus haut point, il compte sur toi.

- Je ferais en sorte, d'être un grand sage comme lui. Il à réaliser mon plus beau rêve sans peut-être le savoir, je ne le décevrais pas ! J'ai toujours rêver de vivre dans un monde tel que celui-ci ou les lois n'existe pas, un monde dont on es libre de faire ce que l'on veut quand on veut. Des paysages sublime n'en n'existe nul autre dans mon monde, il es chaque jours détruit par l'homme et l'homme et bête et sans pitier,l'argent en et le facteur de leur agissement.

Il s'écarta d'Arianna puis se dirigea vers un arbre d'un tronc colossalement surprenant, une lumière vif du soleil briller de mille feu sur lui. Il devais avoir des milliards d'années et au bout de ses branches se trouvaient de magnifique feuilles oranger filtrait par la luminosité. Il déposa sa main droite sur l'écorce de l'arbre et leva la tête vers le ciel bleu azure d'un air pensif, les nuages blancs défiler lentement devant c'est yeux.

- Je n'est peut-être pas vécu ici mais je ne peu pas laisser un si grand danger détruire tout ce que je vois ici présent, alors apprend moi à utiliser mon don de rêveur Arianna. Explique moi comment cela fonctionne !

- Alors écoute moi bien Nyb, les rêveurs sont de grand combattant au pouvoir surnaturelle. Il se sont durement entrainer pendant des années de leur vie est son devenus de redoutable guerrier. Cependant, certain rêveur son vite épuiser quand il dessine. Leur pouvoir n'est pas illimité sans leur feu de lumière qui sommeille en eux, si par malheur le feu de lumière et trop utiliser par le dessins, il s'épuisera et ne pourra donc plus dessiner une seul brindille d'herbe. Maintenant, à toi de me prouvais que tu es un rêveur de haut rang est écoute ce que je vais te dire. Ferme donc les yeux en n'en plus voir le jours et la nuit puis entre dans la spiral imaginaire ou l'impossible peu devenir ce que tu désire le plus dans le plus profond de ton coeur.


____________
Fan de : La rose bleue.


Dernière édition par 2D le Sam 04 Juin 2011, 20:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
2D
RTP de base Lv 1
RTP de base Lv 1
avatar

Nombre de messages : 17
Age : 24

MessageSujet: Re: Le rêveur de l'autre monde.   Sam 04 Juin 2011, 20:16

Chapitre 4 : le combattant des enfers

Après avoir franchit la porte Belzébuth se retrouva au ciel. Là, il pleuvait des plumes blanche éclatante et, en face de lui, sélevait un long escalier fleurit de roses menant au palais de Bellelumière. Il était réputé pour sa beauté et sa capacité à n'être entouré que d'ondes totalement pures ayant pour cause la nature divine de ses habitants, il avais été construit par le destin, un des meilleurs ami que Oléonia Odz'val, déese de la vie, mère et créatrice des êtres sur Odélion. Ce n'était pas la seul déité à résider à Bellelumière, mais c'était la plus importante puisque c'était elle qui veillait au bon fonctionnement de la vie. Le palais était protégé par les séraphins, des anges crées dans le seul but de protéger Bellelumière. Maîtrisant à merveille les armes légéres, tel que les katanas, les couteaux ou les dagues et possédant une force et une rapidité hors norme. Ils étaient reconnaissables entre milles avecleur ailes d'un blanc immaculé et leur tatouage représentant un soleil sur leur biceps. Belzébuth mit des heures à gravir les marches de l'immense demeure de Oléonia Odz'val. Il arriva devant le grand palais de pierres blanches, leva les yeux et l'observa quelques minutes dans toute sa splendeur. Il était immense. On pouvais distinguer des dragons bleu surVolant les alentours, se fondant presque avec la couleur du ciel, Belzébuth s'approcha de la grande porte principale où deux séraphin tenaient la garde et l'un deux vola de ses ailes vers le démon.

- Belzébuth, vous êtes prié d'entrer dans Bellelumière.

Il ne lui répondit pas et attentdit les portes s'ouvrirent dans un grincement sinistre, dévoilant un tout autre monde. Belzébuth entra et examina la forêt qui s'étendait devant lui. Comment un lieu pareil pouvais se retrouver dans un palais ? Le plafond n'était rien d'autre qu'un ciel où des aurores boréales se mouvaient en vagues colorées, les arbres, des sylvaniens, des créatures qui ne se différenciaent des arbres que par quelques petits détails " humain ", doués de parole mais totalement sourds, et au fond se trouvait un petit lac où Belzébuth cru voir une vague silhouette féminine. Il s'en approcha. La femme était habillée d'une fine robe blanche d'où dépassaient deux grandes ailes immaculées, ses cheveux, tout aussi blanc se confondaient avec le tissu et son regard révéla une incroyable pureté lorsqu'il croisa celui du démon. De son corps semblait émaner une lumière très douce et Belzébuth , méfiant, se rapprocha d'elle jusqu'à ce qu'elle ouvre la bouche et qu'un mélodieux filet de voix s'en échappe.

- Tu es bien Belzébuth ta présence ne fait aucun doute. Tu es l'homme qui je voulais voir. Affirma t'elle avant de se présenter. Je m'appelle Oléonia Odz'val. Tu doit surement me connaitre.

- Oui...vous êtes la déesse d'Odélion répondit t'il.

- je sais tout le mal que tu as fait sur Odélion, mais je voudrais te donner une seconde chance. Il faudra seulement respecter une condition.

La méfiance de Belzébuth revint au galop et il hésita avant de demander

- Quelle condition ?

- Il faudra que tu protége le sauveur, ce qui pardonnera tous tes pêchers. Tu n'auras donc pas le droit de tuer des innocents, bien entendus.

- Et si je n'accepte pas ?

- Tu resteras enfermée en enfer jusqu'à la fin de ton existence sans possibilité de retour en arrière dit t'elle.

Oléonia Odz'val avais dis ça sans proférer de menace particulière, son air restait doux et calme, presque impartial. Ce qui la rendait assez dangereuse pour le démon. il savais à ce moment là, rien qu'en là voyant sourire ainsi qu'il n'était qu'un objets destiné à lui obéir et qu'elle se fichait bien de son sort s'il venais à refuser.

- J'accepte. Il ajouta avec un rire propre à lui, remplis de cynisme et de cruauté. c'est tellement simple de tuer.

Indifférente à cette remarque, elle ferma son petit poing délicat et le rouvrit, révélant une poudre dorée.

- Lorsque je te lancerais cette poudre tu seras téléporté vers le monde d'Odélion.

____________
Fan de : La rose bleue.
Revenir en haut Aller en bas
2D
RTP de base Lv 1
RTP de base Lv 1
avatar

Nombre de messages : 17
Age : 24

MessageSujet: Re: Le rêveur de l'autre monde.   Sam 04 Juin 2011, 20:17

Chapitre 5 : Les éclats de l'espoir. ( Début )

Le jeune garçon ferma ses paupière et ce concentra un instant dans un silence le plus divin qu'il sois puis surgis la douce voix mélodieuse d'Arianna qui lui cita de fine paroles poétique.

« Ferme donc les yeux en n'en plus voir le jours et la nuit puis entre dans la spiral imaginaire ou l'impossible peu devenir ce que tu désire le plus dans le plus profond de ton coeur. »

Il se réitérer plusieurs fois de suite l'étrange phrase d'Arianna dans la tête puis s'élança pour la première fois dans le monde de l'Imaginaruim. Une sorte de sous-monde imaginaire permettant au rêveur de créer à partir de sa propre imagination n'importe quelle créatures, objets et éléments qu'il souhaite rendre réel. Seul les rêveurs peuvent entrer dans ce monde mystérieux et incompréhensible, personne ne sais vraiment comment fonctionne réellement l'imaginaruim mais un dicton dit que la magie ne dévoilera jamais c'est propre tour. Plonger dans ce monde, Nyb imagina avec finesse et délicatesse un katana d'une fine lame éclatante de lumière, puis il imagina un poignée en peau de raie recouvert de coton noir en acier dont le pommeau de l'arme et d'une telle beautés alléchante. Nyb, ouvrit les yeux et aperçus dans sa main gauche l'effroyable splendeur surnaturelle de l'arme blanche qui briller d'un feux éclatant. Arianna rester immobile, presque tétaniser par la grandeur de cet armes inimaginable, la jeune femme n''avais jamais vue une arme d'une telle puissance et d'une telle perfection.

____________
Fan de : La rose bleue.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le rêveur de l'autre monde.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le rêveur de l'autre monde.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
E-magination :: ~ Forum d'espaces personnels et créations diverses ~ :: Créations diverses :: Vos écrits-
Sauter vers: