~ S'évader de la banalité... Et entrer dans l'imaginaire ! ~
 
AccueilGuelnika, le site de E-m !S'enregistrerConnexion
anipassion.com
Partagez | 
 

 Le topic des chroniques Internet vidéoludiques et/ou cinématographiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Daragonis
Maker de Légende Lv 52
Maker de Légende Lv 52


Nombre de messages : 4523

MessageSujet: Re: Le topic des chroniques Internet vidéoludiques et/ou cinématographiques   Sam 21 Déc 2013, 22:07

D'ailleurs, de manière assez amusante on parlait de Dieudonné, et là un épisode entier sur le sujet ^^ :

Revenir en haut Aller en bas
pinours007
RTP de base Lv 2
RTP de base Lv 2


Nombre de messages : 29
Age : 19

MessageSujet: Re: Le topic des chroniques Internet vidéoludiques et/ou cinématographiques   Jeu 26 Déc 2013, 20:39

J'ai récemment découvert une chronique vidéo assez intéressantes Tropes Vs Women in videos games.

Alors oui je sais, ces vidéos fonts débats et beaucoup de personnes détestent cette chroniques .Trop féministes au goûts de certains, même moi de temps en temps j'exprimais un visage un peu crispé en regardant la vidéo, mais j'ai préféré regarder en entier pour voir, et j'avoue que cela peut donner une autre vision dans notre culture (que ce soit JV ou autres) et je pense que même si certains jeux qu'elle dénonce pourront ne seront pas au goûts de tout le monde (moi, par exemple j'avoue ne pas vraiment être d'accord avec elle au sujet du jeu Eversion), elle ne critique pas les jeux en eux même, mais les clichés qui se collent inconsciemment lors du développement de ce jeu. ^^

Je conseille donc aux plus curieux d'y jeter un petit coup d’œil :
Revenir en haut Aller en bas
Dragongaze13
Maker de Légende Lv 49
Maker de Légende Lv 49


Nombre de messages : 3882
Age : 19

MessageSujet: Re: Le topic des chroniques Internet vidéoludiques et/ou cinématographiques   Jeu 26 Déc 2013, 22:12

Moi c'est la tête de la fille et sa façon de s'exprimer qui me rebute. Je sais que l'ironie est une stratégie argumentative, mais quand on cherche réellement à convaincre son auditoire(et pas juste à descendre son adversaire en publique), ça a plus tendance à énerver/vexer.

Ou alors je suis juste un gros macho.
Revenir en haut Aller en bas
Blizzard
/!\ Utilisateur instable /!\


Nombre de messages : 6317
Age : 24

MessageSujet: Re: Le topic des chroniques Internet vidéoludiques et/ou cinématographiques   Ven 27 Déc 2013, 21:15

@pinours007 a écrit:
En effet, mais le problème c'est que certaines (même beaucoup) ne sont pas de ce genre-là malheureusement. Le meilleurs exemple est le thème sur le sexisme dans le JV. Il y a une série de vidéos assez intéressantes que j'ai trouvées qui s'appellent "Tropes vs Woman in video-games" , je pense que certains d’entre-vous en ont déjà entendus parler à cause de la polémique qu'il avait suscité... Pourtant, même si l’émission pointe du doigts certains jeux qui ont faits rager des fans lorsqu'ils ont vu, je trouve tout de même que l'émission est intéressante dans le fond ^^
Et pourtant la créatrice à du désactiver les commentaires à cause de la violence des personnes qui se sont senties concernés. Ce qui est dommage, car derrière le côté "féministe qui en fait toujours trop" qu'accusent les viewers, l' émission apporte quand même un regard assez critique dans la place de la femme dans le JV ( le seul défaut est probablement un manque d'approfondissement à la fin de chaque vidéos, là où justement elle montre des exemples de jeux qui savent se différencier des clichés habituels).
Bof. J'en ai ma claque des féministes. Les trois quarts du temps, ce sont juste des chiantes opportunistes qui veulent faire parler d'elles en se positionnant en tant que victimes et en trouvant le moindre mot pour casser les couilles des hommes (et d'autres femmes, qui ne pensent pas comme elles).

Il y a des inégalités (dans le sens désavantages) dans les deux sens, et de plus en plus du côté du côté des hommes. Par exemple, un homme qui fout une gifle à une femme dans la rue, c'est un connard qui violente sa femme (ce qui est vrai) ; une femme qui fout une gifle à un homme, on se demandera limite si l'homme ne l'a pas cherché, alors que c'est la femme qui fait un geste abusif. Et je ne parle même pas des gardes de l'enfant + pensions alimentaires qui reviennent systématiquement à la mère ; des peines de prison en permanence plus faibles pour les femmes que pour les hommes, à actes égaux ; ou même des extrémistes à faire enfermer d'urgence du genre Valerie Solanas (et son pamphlet SCUM Manifesto) qui a fait une tentative d'assassinat sur Andy Warhol parce que c'était un homme et qui a écrit les doux mots suivants :
Valerie Solanas a écrit:
Vivre dans cette société, c'est au mieux y mourir d'ennui. Rien dans cette société ne concerne les femmes. Alors, à toutes celles qui ont un brin de civisme, le sens des responsabilités et celui de la rigolade, il ne reste qu'à renverser le gouvernement, en finir avec l'argent, instaurer l'automation à tous les niveaux et supprimer le sexe masculin.

Grâce au progrès technique, on peut aujourd'hui reproduire la race humaine sans l'aide des hommes, ou d'ailleurs sans l'aide des femmes, et produire uniquement des femmes ; conserver le mâle n'a même pas la douteuse utilité de permettre la reproduction de l'espèce.

Le mâle est un accident biologique ; le gène Y (mâle) n'est qu'un gène X (femelle) incomplet, une série incomplète de chromosomes. En d'autres termes, l'homme est une femme manquée, une fausse couche ambulante, un avorton congénital. Être homme c'est avoir quelque chose en moins, c'est avoir une sensibilité limitée. La virilité est une déficience organique, et les hommes sont des êtres affectivement infirmes. L'homme est complètement égocentrique, prisonnier de lui-même, incapable de partager, ou de s'identifier à d'autres ; inapte à l'amour, à l'amitié, à l'affection, la tendresse. L'élimination de tout mâle est un acte juste et bon, un acte hautement bénéfique pour les femmes ainsi qu'un acte de pitié.

L'homme est par nature une sangsue, un parasite affectif, et aucune raison éthique ne justifie de le laisser vivre et prospérer car personne n'a le droit de vivre aux dépens de quelqu'un d'autre. De même que la vie des humains prime celle des animaux pour la seule raison qu'ils sont plus évolués et doués d'une conscience supérieure, de même la vie des femmes doit primer celle des hommes.

Bref, au lieu de se dire féministe (qu'on soit homme ou femme), on devrait combattre les inégalités dans les deux sens. C'est la position à laquelle en est arrivée Élisabeth Badinter, l'une des plus grosses icônes du féminisme français depuis plusieurs décennies déjà. Plutôt que de dire que nous combattons les violences faites aux femmes (ou les violences faites aux hommes), disons que nous combattons les violences conjugales. Nous devrions parler des personnalités importantes, peu importe qu'elles soient hommes ou femmes (Hannah Arendt, Margaret Thatcher et Leni Riefenstahl sont des personnalités importantes, des personnalités qui ont eu un véritable impact historique, qu'il soit positif ou négatif ; pas Rama Yade ou Édith Cresson, qui n'ont été ministres que parce qu'elles étaient femmes). Combattons la mysoginie et la mysandrie, si nous souhaitons arriver à une VRAIE égalité des droits.

(Au passage, il est intéressant de remarquer que toutes les sociétés, qu'elles soient humaines ou animales, ne fonctionnent pas exactement de la même manière, de ce côté-là. Par exemple, dans certains des pays nordiques ou même chez les Na en Chine, ce sont les femmes qui décident, et qui draguent les hommes, et non l'inverse. Et j'avais lu quelque part (mais je peux me tromper) qu'il y avait, en pourcentage, plus de sociétés matriarcales que de sociétés patriarcales, du côté des animaux non-humains.)

* C'était le message polémique du jour. *

____________
Revenir en haut Aller en bas
Daragonis
Maker de Légende Lv 52
Maker de Légende Lv 52


Nombre de messages : 4523
Age : 19

MessageSujet: Re: Le topic des chroniques Internet vidéoludiques et/ou cinématographiques   Ven 27 Déc 2013, 22:37

Tiens, j'ai vu pire que du féminisme bon pour le bûcher :

Valerie Solanas a écrit:
la vie des humains prime celle des animaux pour la seule raison qu'ils sont plus évolués et doués d'une conscience supérieure.

... En remplaçant par des synonymes ça donnerait "La vie animale prime sur celle animale". Y'a des bûchers qui se perdent je trouve, beaucoup trop y'en a des pourris jusqu'à la moelle qui jacassent trop.
*Se contrefout du reste du message*

PS : Pourquoi pour parler de "personnalités importantes", tu vires cette ignoble Margaret Thatcher pour mettre quelqu'un de vraiment utile comme Wu Zetian et on s'entendra bien.  angel 
Revenir en haut Aller en bas
Blizzard
/!\ Utilisateur instable /!\


Nombre de messages : 6317
Age : 24

MessageSujet: Re: Le topic des chroniques Internet vidéoludiques et/ou cinématographiques   Ven 27 Déc 2013, 22:52

Comme j'ai dit, ce sont "des personnalités importantes, des personnalités qui ont eu un véritable impact historique, qu'il soit positif ou négatif". ^^

Margaret Thatcher est une grosse conn*sse (pour ne pas dire plus, bien qu'on n'en pense pas moins (+ et -, ça fait - (illustration : 1 + (-2) = -1 ; ou -2 si on réfléchit à la Van Damme ; et je ne parlerai même pas du libéralisme isme isme… Viens par ici petit isme isme…))). Mais force est de reconnaître qu'elle a fondé le libéralisme contemporain. Son influence est indéniable sur la tournure qu'a pris la politique économique internationale depuis quelques décennies (qu'on en pense du bien, ou pas). C'est d'ailleurs aussi pour ça que j'ai mis Leni Riefenstahl, la réalisatrice des plus imposants et ambitieux films de propagande nazie, qui ont très certainement participé à influencer des millions de gens, ne serait-ce qu'en partie.

Et puis bien sûr, la liste n'était pas exhaustive (que ce soit d'un côté ou de l'autre).

____________
Revenir en haut Aller en bas
Dragongaze13
Maker de Légende Lv 49
Maker de Légende Lv 49


Nombre de messages : 3882
Age : 19

MessageSujet: Re: Le topic des chroniques Internet vidéoludiques et/ou cinématographiques   Sam 28 Déc 2013, 00:12

@Blizzard a écrit:
Et je ne parle même pas des gardes de l'enfant + pensions alimentaires qui reviennent systématiquement à la mère

Énorme +1(et je sais de quoi je parle).
Et +1 aussi pour les ministres "juste parce qu'elles ont été femmes".

@Daragonis a écrit:
Y'a des bûchers qui se perdent je trouve

Fais gaffe il y en a qui ont été condamnés pour ça. jv.com :noel:
Revenir en haut Aller en bas
pinours007
RTP de base Lv 2
RTP de base Lv 2


Nombre de messages : 29
Age : 19

MessageSujet: Re: Le topic des chroniques Internet vidéoludiques et/ou cinématographiques   Sam 28 Déc 2013, 00:20

Houla je ne savais que mon poste aller créer tant de polémique X)

Après en dehors le fait qu'elle se concentre trop sur un point, ce qui m’intéressait était surtout la fin où elle montrait des exemples de "bon élèves". Et c'est pour moi le gros défaut de ses vidéos, elle aurait dû faire un sorte de 50/50, où elle aurait pût, au lieu de parfois un peu trop se concentrer sur le même point, montrer en quoi différencier son jeu des autres (car en fin de compte c'était juste cela qui m'intéressait XD )
Revenir en haut Aller en bas
Daragonis
Maker de Légende Lv 52
Maker de Légende Lv 52


Nombre de messages : 4523
Age : 19

MessageSujet: Re: Le topic des chroniques Internet vidéoludiques et/ou cinématographiques   Sam 28 Déc 2013, 00:35

@Dragongaze13 a écrit:
Fais gaffe il y en a qui ont été condamnés pour ça. jv.com :noel:

C'est par pur respect d'une tradition européenne ancestrale. Quelle mort te semble moins polémique ? Peut-être l'envoyer vivre chez l'ami Bachar, les gens aiment bien.

@Pinours : Où ça une polémique ? On prend simplement note que nous n'aimons pas ses idées et que nous sommes tous d'accord sur ce point (mais de manière différente... Pom Pom Pom). Et tu peux constater que Blizzard fait des longs messages, que les miens sont condamnables, et que Dragongaze me notifie qu'ils le sont.
Revenir en haut Aller en bas
garywiss6
Rétrograde Lv 54
Rétrograde Lv 54


Nombre de messages : 5175
Age : 21

MessageSujet: Re: Le topic des chroniques Internet vidéoludiques et/ou cinématographiques   Sam 28 Déc 2013, 00:45

Blizzard, je crois que tu confonds feminisme et matriarcalisme…

____________
Un soir banal sur skype a écrit:
Moi : C'était quoi ce cri ?
Choco : C'est ma saucisse qui a hurlé.
Revenir en haut Aller en bas
http://vuesubjective.org/Garywiss/
pinours007
RTP de base Lv 2
RTP de base Lv 2


Nombre de messages : 29
Age : 19

MessageSujet: Re: Le topic des chroniques Internet vidéoludiques et/ou cinématographiques   Sam 28 Déc 2013, 00:47

@Dragongaze13 a écrit:


@Pinours : Où ça une polémique ? On prend simplement note que nous n'aimons pas ses idées et que nous sommes tous d'accord sur ce point (mais de manière différente... Pom Pom Pom). Et tu peux constater que Blizzard fait des longs messages, que les miens sont condamnables, et que Dragongaze me notifie qu'ils le sont.

C'était juste que je ne m'attendais pas à des réactions aussi violentes (même si en soit il y a des choses vraie dans ce que vous dîtes) XD

Bon plus sérieusement, il est vrai qu'il y a pas mal d’extrémistes parmi les féministes, et puis de toute façon, il y a ds c*ns partout (que ce soit du côté des femmes ou des hommes) qui se croient supérieur aux autres. Mais bon, je pense qu'il ne faut pas mettre toutes les féministes dans le panier ( ce que beaucoup de personnes font) alors que certaines personnes veulent juste une égalité homme/femme (aussi que celui entre Hétéro/LGBT par exemple) ^^
Revenir en haut Aller en bas
Blizzard
/!\ Utilisateur instable /!\


Nombre de messages : 6317
Age : 24

MessageSujet: Re: Le topic des chroniques Internet vidéoludiques et/ou cinématographiques   Sam 28 Déc 2013, 01:21

@pinours007 a écrit:
Houla je ne savais que mon poste aller créer tant de polémique X)
T'inquiète pas, c'est pas de ton fait, et comme on le disait, tant que ça se fait cordialement, il n'y a pas de problèmes. ^^
Faut savoir (ou être prévenu) que je suis un peu polémiste dans l'âme et que je pave césar assez souvent. Quand tu le sais, tu n'y fais plus trop attention, normalement… Smile

@garywiss6 a écrit:
Blizzard, je crois que tu confonds feminisme et matriarcalisme…
Ah, mais pas du tout. J'ai juste fait remarquer qu'il existait des sociétés matriarcales, dans une parenthèse. Je n'ai émis aucun jugement de valeur quant à leur existence et leur façon de fonctionner. Ce qui n'est pas le cas du féminisme, que je condamne dans ses extrêmes, et que je soutiens quand il fonctionne de pair avec dénonciation des actes misandres (qui existent aussi).

____________
Revenir en haut Aller en bas
Vexkar
Maker de Légende Lv 48
Maker de Légende Lv 48


Nombre de messages : 3612
Age : 25

MessageSujet: Re: Le topic des chroniques Internet vidéoludiques et/ou cinématographiques   Sam 28 Déc 2013, 01:31

Comme la plupart des polémiques je suppose qu'elle a pour but de provoquer, donc je vais y répondre car je me sens concerné, et un chouïa offensé :

@Blizzard a écrit:
Bof. J'en ai ma claque des féministes. Les trois quarts du temps, ce sont juste des chiantes opportunistes qui veulent faire parler d'elles en se positionnant en tant que victimes et en trouvant le moindre mot pour casser les couilles des hommes (et d'autres femmes, qui ne pensent pas comme elles).

Euh......... merci Nerd Sang

Citation :
Il y a des inégalités (dans le sens désavantages) dans les deux sens, et de plus en plus du côté du côté des hommes. Par exemple, un homme qui fout une gifle à une femme dans la rue, c'est un connard qui violente sa femme (ce qui est vrai) ; une femme qui fout une gifle à un homme, on se demandera limite si l'homme ne l'a pas cherché, alors que c'est la femme qui fait un geste abusif.

Les féministes sont des égalitariste (j'y reviendrai) et elles luttent contre les formes de sexismes et d'inégalité, sauf qu'il faut pas se leurrer et rester honnête, ce sont clairement et de très loin les femmes qui trinquent le plus (alors, je me considère clairement comme féministe, mais quand je parle de lutte je les désignerait par moment par "elles" et pas par "nous" car je ne considère ne pas avoir été assez actif pour l'heure, mais je compte bien changer ça).

Citation :
Et je ne parle même pas des gardes de l'enfant + pensions alimentaires qui reviennent systématiquement à la mère

Ça c'est très faux, pour avoir baigner dans le milieu juridique et pour avoir été sujet de ce problème, les préjugés peuvent aller dans les deux sens. Et encore une fois, ce que nous ne supportons pas les inégalités et luttons principalement contre les inégalité sexués (mais pas que, très souvent, voire intégralement, les féministes sont par extension égalitariste).

Pour arriver sur Solanas... ce n'est PAS un discours féministe qu'elle tient dans le pamphlet que tu as montré. C'est un discours extrémiste, cruel et qui soutient le matriarcat. Son discours est sexiste, donc certainement pas féministe. Et c'est limite un point godwin anti-féministe ce discours(facile a utiliser et même pas féministe). Le principe du féminisme est de lutter contre les inégalités entre les sexes, quelque soit le "côté" de ces inégalités. Si le terme utilisé est "féministe" c'est tout simplement en hommage aux femmes qui ont lutté contre le sexisme lors de la première vague de féminisme, et ça sert également à donner un terme moins large que "égalitariste" car le but du féminisme est prioritairement les problèmes sexistes (et quand bien même ça ne protégerait que les femmes, ça reste environ 50% de la population. Et malgré les désavantages que cela apporte contre les hommes, on est clairement privilégiés par le simple fait d'être des hommes).

Citation :
Combattons la mysoginie et la mysandrie, si nous souhaitons arriver à une VRAIE égalité des droits.

Oui... oui... ce sont des idées féministes. tu es clairement mal renseigné et chargé de préjugés.
En passant, il n'y a pas une seul forme de féminisme, il n'y a pas une seule façon de combattre le sexisme où de le démontrer. Tout-e-s les féministes n'ont pas les même façon de penser et même valeur (encore heureux), il y a plusieurs groupes/communautés féministes qui combattent différentes formes de sexismes. Il ne faut pas généraliser aveuglément.

Citation :
Et j'avais lu quelque part (mais je peux me tromper) qu'il y avait, en pourcentage, plus de sociétés matriarcales que de sociétés patriarcales, du côté des animaux non-humains.)

C'est quoi le rapport au final ?

Bref, peu importe, ce n'est pas le forum ou ni même le topic pour en parler, donc je te demanderais juste de faire l'effort de passer outre tes préjugés, ou, au moins éviter de nous insulter, ne serait ce que par respect, car c'est franchement désagréable, d'autant que je ne suis pas le seul féministe sur ce forum.

____________
J'ai un pseudo de méchant de RPG (Selon Alex) !
Spoiler:
 


Dernière édition par Vexkar le Sam 28 Déc 2013, 01:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
garywiss6
Rétrograde Lv 54
Rétrograde Lv 54


Nombre de messages : 5175
Age : 21

MessageSujet: Re: Le topic des chroniques Internet vidéoludiques et/ou cinématographiques   Sam 28 Déc 2013, 01:35

Je suis d'accord avec vexkar Owi toutafé olala

j'aurais voulu plus développer mon post, mais vexkar l'a très bien fait nerd

____________
Un soir banal sur skype a écrit:
Moi : C'était quoi ce cri ?
Choco : C'est ma saucisse qui a hurlé.
Revenir en haut Aller en bas
http://vuesubjective.org/Garywiss/
Blizzard
/!\ Utilisateur instable /!\


Nombre de messages : 6317
Age : 24

MessageSujet: Re: Le topic des chroniques Internet vidéoludiques et/ou cinématographiques   Sam 28 Déc 2013, 01:58

@Vexkar a écrit:
Comme la plupart des polémiques je suppose qu'elle a pour but de provoquer, donc je vais y répondre car je me sens concerné, et un chouïa offensé :
Ce n'est pas à but offensant, pourtant. ^^"

@Vexkar a écrit:
Les féministes sont des égalitariste (j'y reviendrai) et elles luttent contre les formes de sexismes et d'inégalité
Oui mais non. La plupart des féministes qu'on voit (qu'elles soient dans la rue, dans les médias ou dans les bouquins) en veulent vraiment aux hommes, sous principe d'une analyse marxiste de l'histoire, mais en remplaçant les capitalistes par les hommes et les prolétaires par les femmes. La lutte des classes est remplacée par une lutte des sexes, lutte violente entre deux groupes qui devraient plutôt se tendre la main que se taper sur la gueule. Bref.

Je crois que tu as une vision un peu naïve de la chose, puisque pas mal de féministes saoulent tout le monde (hommes et femmes) à gueuler pour un rien, et décrédibilisent leur propre cause, et que tu ne sembles pas le remarquer et/ou croire que c'est beaucoup moins présent que ça ne l'est réellement. Sur le reste, je ne vois pas pourquoi je serais en désaccord avec toi. Ce que tu vois comme féminisme, je l'appelle lutte contre la misogynie et la misandrie.

@Vexkar a écrit:
Ça c'est très faux, pour avoir baigner dans le milieu juridique et pour avoir été sujet de ce problème, les préjugés peuvent aller dans les deux sens.
Ba jusqu'à maintenant, le contraire arrive quand même assez peu souvent, pour ne pas dire quasi jamais. Je compare avec les gens de mon entourage, mes proches, des témoignages divers, et les affaires ayant faits l'objet des actualités dans certains médias. Je connais entre autres un mec qui s'est tout pris dans la gueule : la femme l'a trompé, s'est remariée avec un autre (d'une classe sociale plus aisée), a eu la garde des enfants et une pension alimentaire, et impose au gars trompé à ce qu'il la paye, tout en sachant qu'il a du mal à vivre avec son petit salaire. Tu crois franchement que ce genre de cas est défendable ? … Bien sûr, certains hommes ne se gêneraient probablement pas s'ils pouvaient faire le genre inverse de cas (bref, il y a des connards/connasses partout). Ça n'empêche que le système actuel n'aide pas à enrayer ce genre de situations.

@Vexkar a écrit:
Pour arriver sur Solanas... ce n'est PAS un discours féministe qu'elle tient dans le pamphlet que tu as montré. C'est un discours extrémiste, cruel et qui soutient le matriarcat. Son discours est sexiste, donc certainement pas féministe. Et c'est limite un point godwin anti-féministe ce discours(facile a utiliser et même pas féministe). Le principe du féminisme est de lutter contre les inégalités entre les sexes, quelque soit le "côté" de ces inégalités. Si le terme utilisé est "féministe" c'est tout simplement en hommage aux femmes qui ont lutté contre le sexisme lors de la première vague de féminisme, et ça sert également à donner un terme moins large que "égalitariste" car le but du féminisme est prioritairement les problèmes sexistes (et quand bien même ça ne protégerait que les femmes, ça reste environ 50% de la population).
Ce qui t'embête, c'est uniquement le nom donné, j'ai l'impression. Oui, cette femme est extrémiste (et non, elle ne plaide pas simplement le matriarcat, mais l'éradication des hommes, ce qui est toute autre chose, il faut bien le dire). Et c'est le cas de pas mal de femmes qui plaident au nom du féminisme (à des niveaux bien divers et principalement moindres, évidement et heureusement). Féministe, si on s'en tient au seul mot, c'est défendre l'intérêt des femmes quand il y a discrimination liée au sexe. C'est pour ça que ce mot me dérange. Si on s'en tient à la seule définition du mot, il comprend aussi les extrémistes. Après, comme je l'ai dit, le problème n'est pas là, et nous sommes d'accord sur l'essentiel (lutter dans les deux sens).

@Vexkar a écrit:
En passant, il n'y a pas une seul forme de féminisme, il n'y a pas une seule façon de combattre le sexisme où de le démontrer. Tout-e-s les féministes n'ont pas les même façon de penser et même valeur (encore heureux), il y a plusieurs groupes/communautés féministes qui combattent différentes formes de sexismes. Il ne faut pas généraliser aveuglément.
Bien sûr que oui. Je n'ai jamais dit le contraire. N'empêche que le mot porte à confusion. C'est limite s'il est réducteur, puisque justement, il ne rend pas compte cette diversité de féminismes.

@Vexkar a écrit:
C'est quoi le rapport au final ?
Le rapport, c'est qu'on a tendance à penser que toutes les sociétés sont patriarcales, à cause d'une certaine forme de féminisme extrémisme et du fait que l'animal humain se met au centre de la Terre. Ce qui est faux.

@Vexkar a écrit:
Bref, peu importe, ce n'est pas le forum ou ni même le topic pour en parler, donc je te demanderais juste de faire l'effort de passer outre tes préjugés, ou, au moins éviter de nous insulter, ne serait ce que par respect, car c'est franchement désagréable, d'autant que je ne suis pas le seul féministe sur ce forum.
Et où t'ai-je insulté ? Je le répète : je souhaite juste discuter cordialement.

____________
Revenir en haut Aller en bas
Vexkar
Maker de Légende Lv 48
Maker de Légende Lv 48


Nombre de messages : 3612
Age : 25

MessageSujet: Re: Le topic des chroniques Internet vidéoludiques et/ou cinématographiques   Sam 28 Déc 2013, 02:26

@Blizzard a écrit:
@Vexkar a écrit:
Comme la plupart des polémiques je suppose qu'elle a pour but de provoquer, donc je vais y répondre car je me sens concerné, et un chouïa offensé :
Ce n'est pas à but offensant, pourtant. ^^"

Citation :
Et où t'ai-je insulté ?

--->
Citation :
Bof. J'en ai ma claque des féministes. Les trois quarts du temps, ce sont juste des chiantes opportunistes qui veulent faire parler d'elles en se positionnant en tant que victimes et en trouvant le moindre mot pour casser les couilles des hommes (et d'autres femmes, qui ne pensent pas comme elles).

Ça ne semble pas spécialement pacifique ou ouvert d'esprit (en passant pour le détail, en plus d'être vulgaire, le terme "casser les couilles" est pas franchement égalitaire, ça à l'air anodin, mais c'est relativement révélateur ce genre d'expression). Tu as le droit de t'exprimer, mais le minimum est de le faire poliment.

Citation :
Oui mais non. La plupart des féministes qu'on voit (qu'elles soient dans la rue, dans les médias ou dans les bouquins) en veulent vraiment aux hommes,

C'est d'un cliché... Vu l'heure, et vu que je ne comptais pas allonger le débat, je vais juste répondre brièvement en donnant ce site dans lequel il y a un paragraphe qui répond globalement tout ce que j'ai envie de répondre :

http://www.madmoizelle.com/15-mauvaises-raisons-de-ne-pas-etre-feministe-50632

Citation :
« Les féministes sont revanchardes »

Non. Vraiment pas. Revancharde, ça voudrait dire qu’elles demanderaient plus de droits pour les femmes que pour les hommes, ce qui est une aberration totale. L’extrême majorité des féministes veut changer le monde pour vivre en paix, et passer à autre chose. Ensuite, il peut arriver d’entendre des remarques amères, parce que certaines féministes ont vécu des choses amères, dont notre génération n’a pas gardé le souvenir. Ma mère était obligée de prendre des cours de couture à l’école pendant que les garçons jouaient au foot, elle devait débarrasser pendant que son petit frère la regardait faire : les blessures ne se referment pas en cinq minutes. Quand une féministe dit quelque chose qui semble excessif, avant de hurler « PUTAIN JE VOUS L’AVAIS DIT TOUTES DES HARPIES », il faudrait s’interroger sur ce qu’elle a vécu. Je ne suis pas d’accord avec certaines anciennes qui veulent se libérer du sexe. Mais je comprends qu’en ayant subi une vie sexuelle nulle à une époque où l’orgasme féminin était le dernier souci des maris, on arrive avec un passé chargé. Le mieux, c’est de poser la question. Et de donner son avis quand on n’est pas d’accord.

J'avais dit que je m'attarderais pas, mais en passant :

Citation :
C'est limite s'il est réducteur, puisque justement, il ne rend pas compte cette diversité de féminismes.
Sur le même site donné c'est expliqué, il y a plusieurs termes qui existent, ils sont juste peu connu, ce qui affirme plutôt mes propos quand je dis que tu es mal renseigné.

Et donc encore une fois, ce n'est pas le "lieu" pour en parler, tout ce que je te demande c'est d'éviter d'insulter s'il te plait (ne nie pas s'il te plait, ce serait juste de mauvaise foi et je clorai clairement et définitivement toute forme de dialogue avec ta personne quant à ce sujet).

____________
J'ai un pseudo de méchant de RPG (Selon Alex) !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
pinours007
RTP de base Lv 2
RTP de base Lv 2


Nombre de messages : 29
Age : 19

MessageSujet: Re: Le topic des chroniques Internet vidéoludiques et/ou cinématographiques   Sam 28 Déc 2013, 02:50

Je sais que c'est moi qui aie commencé le débat, mais s'il vous plaît, pouvez-vous éviter de tourner ça en dispute (car à vrai dire je me sens en partie coupable car c'est moi qui aie déclenchée le débat en parlant de la chronique :/ )
Revenir en haut Aller en bas
Blizzard
/!\ Utilisateur instable /!\


Nombre de messages : 6317
Age : 24

MessageSujet: Re: Le topic des chroniques Internet vidéoludiques et/ou cinématographiques   Sam 28 Déc 2013, 02:57

Je t'ai envoyé un MP il y a quelques minutes, avant que tu n'envoies ton message. Le gros du MP :
@Blizzard a écrit:
Je crois avoir compris le moment où tu t'es senti insulté.

@Blizzard a écrit:
Bof. J'en ai ma claque des féministes. Les trois quarts du temps, ce sont juste des chiantes opportunistes qui veulent faire parler d'elles en se positionnant en tant que victimes et en trouvant le moindre mot pour casser les couilles des hommes (et d'autres femmes, qui ne pensent pas comme elles).

Quand j'ai dit ça, j'ai bien utilisé les mots "les trois quarts du temps". Bref, c'est peut-être un peu maladroit, mais ce que je voulais par là, c'était "une bonne partie d'entre elles" et non "toutes dans la majorité des moments". Si tu t'es senti insulté, excuse-moi. Ce n'était pas le but.

@Vexkar a écrit:
(en passant pour le détail, en plus d'être vulgaire, le terme "casser les couilles" est pas franchement égalitaire, ça à l'air anodin, mais c'est relativement révélateur ce genre d'expression). Tu as le droit de t'exprimer, mais le minimum est de le faire poliment.
Ça, c'était juste pour le jeu de mots. ^^" Sinon, je n'aurais pas utilisé l'expression. Au-delà de ça, j'entends pleins de femmes l'utiliser à l'oral, alors bon…

@Vexkar a écrit:
http://www.madmoizelle.com/15-mauvaises-raisons-de-ne-pas-etre-feministe-50632
T'as vu le nom du site ? nerd
C'est d'un partialisme… fufu
Quand je parle de ne pas être féminisme, je parle de s'inscrire dans son prolongement (et je réutilise l'exemple d'Élisabeth Badinter, auquel tu n'as pas répondu). Tu vois le mal dans des mots alors que sur les idées, nous sommes globalement d'accords.
(Aussi, ton site prend quand même vachement pour des c*ns ceux qui pourraient être en désaccord avec cette vision. C'est quand même bien dommage. Ce n'est jamais vraiment positif de s'y prendre de cette manière si on souhaite convaincre qui que ce soit, et plus particulièrement les opposants visés par le titre… Les 15 points sont là, au fond, uniquement pour que ceux qui soient d'accords soient encore plus d'accords.)

@Vexkar a écrit:
Sur le même site donné c'est expliqué, il y a plusieurs termes qui existent, ils sont juste peu connu, ce qui affirme plutôt mes propos quand je dis que tu es mal renseigné.
J'en connaissais une partie (pas tous). Le développement du point 12 est exactement ce que je n'arrête pas de te dire depuis tout à l'heure. Aussi, prendre Caroline Fourest comme argument, c'est… euh… pas drôle comme blague ?… :xTon lien parle d'Élisabeth Badinter, aussi (bien qu'elle est rapidement abordée, au final). :p Je m'inscris exactement dans sa pensée, donc bon…

@Vexkar a écrit:
Et donc encore une fois, ce n'est pas le "lieu" pour en parler, tout ce que je te demande c'est d'éviter d'insulter s'il te plait (ne nie pas s'il te plait, ce serait juste de mauvaise foi et je clorai clairement et définitivement toute forme de dialogue avec ta personne quant à ce sujet).
Tu as raison quant au lieu. Mais bon, le HS est déjà parti. Faudra probablement scinder le topic à partir du moment où on commence à en parler. Et comme souvent, je remercierai les modérateurs/administrateurs qui s'attèleront à cette tâche. Ça leur fait du boulot en plus, et ce serait plus facile si ça faisait automatiquement (ou si je pensais à poster un nouveau topic très temporaire à temps).
(Encore une fois, excuse-moi si tu l'as pris comme une insulte, ce n'était pas le but et c'est simplement due à une formulation maladroite.)


@pinours007 a écrit:
Je sais que c'est moi qui aie commencé le débat, mais s'il vous plaît, pouvez-vous éviter de tourner ça en dispute (car à vrai dire je me sens en partie coupable car c'est moi qui aie déclenchée le débat en parlant de la chronique :/ )
Ne te sens pas coupable. C'est systématique, avec moi. Parfois, je suis un peu trop maladroit avec les mots, et ça peut poser problème. ^^" Pareil, je préfère que ça se fasse en douceur et cordialement. :/ …

____________
Revenir en haut Aller en bas
Kafuka Palazzo
Grand Maker Lv 15
Grand Maker Lv 15


Nombre de messages : 504
Age : 23

MessageSujet: Re: Le topic des chroniques Internet vidéoludiques et/ou cinématographiques   Sam 28 Déc 2013, 03:03

@Blizzard: Alors, étant moi même féministe (c'est à dire quelqu'un étant pour l'égalité entre homme et femme hein, je te renvois à l'explication du sens du mot "féministe" que Vexkar à faire), je me permets de faire une petite intervention.


@Blizzard a écrit:
@Vexkar a écrit:
Comme la plupart des polémiques je suppose qu'elle a pour but de provoquer, donc je vais y répondre car je me sens concerné, et un chouïa offensé :
Ce n'est pas à but offensant, pourtant. ^^"

Je vais être honnête: c'est difficile de croire que le message n'est pas à but offensant quand ça commence par ça:

Citation :
Bof. J'en ai ma claque des féministes. Les trois quarts du temps, ce sont juste des chiantes opportunistes qui veulent faire parler d'elles en se positionnant en tant que victimes et en trouvant le moindre mot pour casser les couilles des hommes (et d'autres femmes, qui ne pensent pas comme elles).

Il y a d'autre façon d'engager un dialogue, raz-le-bol ou pas.



Citation :
@Vexkar a écrit:
Les féministes sont des égalitariste (j'y reviendrai) et elles luttent contre les formes de sexismes et d'inégalité
Oui mais non. La plupart des féministes qu'on voit (qu'elles soient dans la rue, dans les médias ou dans les bouquins) en veulent vraiment aux hommes, sous principe d'une analyse marxiste de l'histoire, mais en remplaçant les capitalistes par les hommes et les prolétaires par les femmes. La lutte des classes est remplacée par une lutte des sexes, lutte violente entre deux groupes qui devraient plutôt se tendre la main que se taper sur la gueule. Bref.

Oui, d'accord, c'est cool. J'ai juste une petite question: "Et?".
Je veux dire, tes exemples sont sympas, mais en quoi ça prouve que les féministes ne sont pas des égalitaristes? Puisque visiblement c'est ce que tu voulais prouver.
Et de toute façon, ça sera impossible pour toi de le prouver ( sans user de mauvaise fois et faux arguments je veux dire. Honnêtement et réellement donc) parce que c'est un fait: on a l'égalitarisme (soit ceux qui veulent l'égalité entre tous, quel que soit l'age, le sexe, les origines ou les pensées, etc...), et on a ses "sous catégories", qui se concentrent plus sur tel ou tel catégorie de personne souffrant de discrimination, dont le féminisme qui se concentre plus sur la discrimination que subissent les femmes. M'enfin, je ne vais pas m'étendre sur le sujet, sinon j'vais juste répéter ce qui a déjà été dit.

Je rajouterais juste que les personnes que tu as cité en exemple se présentent comme des féministes, mais n'en sont clairement pas aux vues de leurs pensées et de leurs agissement.

Le truc à retenir, c'est que féminisme ne veut pas dire "Femme>Homme", ça veut dire "Femme=Homme".


Citation :
Je crois que tu as une vision un peu naïve de la chose, puisque pas mal de féministes saoulent tout le monde (hommes et femmes) à gueuler pour un rien, et décrédibilisent leur propre cause, et que tu ne sembles pas le remarquer et/ou croire que c'est beaucoup moins présent que ça ne l'est réellement. Sur le reste, je ne vois pas pourquoi je serais en désaccord avec toi. Ce que tu vois comme féminisme, je l'appelle lutte contre la misogynie et la misandrie.

Ce qui est donc du féminisme, cf plus haut.



Citation :
@Vexkar a écrit:
Ça c'est très faux, pour avoir baigner dans le milieu juridique et pour avoir été sujet de ce problème, les préjugés peuvent aller dans les deux sens.
Ba jusqu'à maintenant, le contraire arrive quand même assez peu souvent, pour ne pas dire quasi jamais. Je compare avec les gens de mon entourage, mes proches, des témoignages divers, et les affaires ayant faits l'objet des actualités dans certains médias.

Très franchement, je te conseille de pousser tes recherches beaaaucoup plus loin que ça avant de t'avancer sur le sujet de façon aussi catégorique. Ah, et avant les médias, les témoignages et autres, si tu le peux, essaie de chercher directement à la source (c'est à dire dans les domaines juridiques).


Citation :
@Vexkar a écrit:
Pour arriver sur Solanas... ce n'est PAS un discours féministe qu'elle tient dans le pamphlet que tu as montré. C'est un discours extrémiste, cruel et qui soutient le matriarcat. Son discours est sexiste, donc certainement pas féministe. Et c'est limite un point godwin anti-féministe ce discours(facile a utiliser et même pas féministe). Le principe du féminisme est de lutter contre les inégalités entre les sexes, quelque soit le "côté" de ces inégalités. Si le terme utilisé est "féministe" c'est tout simplement en hommage aux femmes qui ont lutté contre le sexisme lors de la première vague de féminisme, et ça sert également à donner un terme moins large que "égalitariste" car le but du féminisme est prioritairement les problèmes sexistes (et quand bien même ça ne protégerait que les femmes, ça reste environ 50% de la population).
Ce qui t'embête, c'est uniquement le nom donné, j'ai l'impression. Oui, cette femme est extrémiste (et non, elle ne plaide pas simplement le matriarcat, mais l'éradication, ce qui est toute autre chose, il faut bien le dire). Et c'est le cas de pas mal de femmes qui plaident au nom du féminisme (à des niveaux bien divers et principalement moindres, évidement et heureusement). Féministe, si on s'en tient au seul mot, c'est défendre l'intérêt des femmes quand il y a discrimination liée au sexe. C'est pour ça que ce mot me dérange. Si on s'en tient à la seule définition du mot, il comprend aussi les extrémistes. Après, comme je l'ai dit, le problème n'est pas là, et nous sommes d'accord sur l'essentiel (lutter dans les deux sens).

C'est un soucis de ne pas employer le bon mot justement, parce que du coup, on répand une idée qui est fausse. Accessoirement:
Citation :
Féministe, si on s'en tient au seul mot, c'est défendre l'intérêt des femmes quand il y a discrimination liée au sexe. C'est pour ça que ce mot me dérange. Si on s'en tient à la seule définition du mot, il comprend aussi les extrémistes.

Sans vouloir être méchant, je pense sincèrement que c'est un exemple bateau de chez bateau. Pour la simple et bonne raison que ça s'applique à ABSOLUMENT TOUT si tu joue ce jeu la. N'importe quel domaine pose problème puisque si on s'en tiens à la définition du mot, on prend FORCEMENT en compte les extrémistes. Donc que ça soit sur le féminisme, le jeu vidéo ou les collectionneur de capsules de bouteille, ça ne change absolument rien.


Citation :
@Vexkar a écrit:
C'est quoi le rapport au final ?
Le rapport, c'est qu'on a tendance à penser que toutes les sociétés sont patriarcales, à cause d'une certaine forme de féminisme extrémisme et du fait que l'animal humain se met au centre de la Terre. Ce qui est faux.
Euh.... "à cause d'une certaine forme de féminisme extrémisme"..... What?!
Où est le rapport?! Tu sous entends que ces personnes (qui ne SONT PAS des féministes je rappelle) ont tellement matraqué le message "Les hommes sont tous des connards qui se servent des femmes" que maintenant on pense facilement que c'est le cas chez les animaux. Heuuuu..... Ouais, non quand même pas, n’exagérons rien, le moindre documentaire animalier te le fera comprendre. Même si je suis un peu d'accord avec ton idée de base, je pense franchement pas que c'est à cause d'un matraquage de ce message sexiste que l'idée de "société patriarcale partout" se soit répandue, au contraire en fait...

Citation :
@Vexkar a écrit:
Bref, peu importe, ce n'est pas le forum ou ni même le topic pour en parler, donc je te demanderais juste de faire l'effort de passer outre tes préjugés, ou, au moins éviter de nous insulter, ne serait ce que par respect, car c'est franchement désagréable, d'autant que je ne suis pas le seul féministe sur ce forum.
Et où t'ai-je insulté ? Je le répète : je souhaite juste discuter cordialement.


Tu l'as (et moi aussi du coup) insulté ici:

Citation :
Bof. J'en ai ma claque des féministes. Les trois quarts du temps, ce sont juste des chiantes opportunistes qui veulent faire parler d'elles en se positionnant en tant que victimes et en trouvant le moindre mot pour casser les couilles des hommes (et d'autres femmes, qui ne pensent pas comme elles).


Pour finir, je tenais à mettre au clair une chose: ce n'est pas parce que les hommes souffrent aussi du sexisme que ça annule soudainement le sexisme que les femmes subissent. Ça n'est pas un argument, ça ne change absolument rien au fait que les femmes sont victimes de sexisme, et plus que les hommes, c'est (malheureusement) un fait.
Et ce principe marche dans les deux sens: le fait que les femmes souffrent du sexismes ne fait pas disparaître le fait que les hommes en sont aussi victimes.

C'est le genre d'argument qui est souvent utilisé contre le féminisme et beaucoup trop de gens se font avoir par ça.

Pour le reste de ton message Blizzard, je n'ai rien à dire, Vexkar à plutôt bien exprimer ce que je pensais.
Heureux de voir que tu reste malgré tout pour l'égalité, et j'espère que tu ne te feras plus avoir par ces clichés! o/

@Daragonis:
@Daragonis a écrit:

@Pinours : Où ça une polémique ? On prend simplement note que nous n'aimons pas ses idées et que nous sommes tous d'accord sur ce point (mais de manière différente... Pom Pom Pom).
Euuuh, non, j'crois pas non. MMoi j'aime beaucoup les vidéos d'Anita. Que ça soit son point de vue ou sa façon de présenter les choses, j'aime assez, parce qu'elle fait quelque chose qui manque horriblement dès que quelqu'un tente d'informer le monde: donner ses info en étant calme, posé, en présentant des faits tout en pensant à donner quelques exemples des variantes du cas possible, nous rappelant qu'on est dans un fichu monde de nuance, et qu'il ne faudrait pas l'oublier.
Revenir en haut Aller en bas
Blizzard
/!\ Utilisateur instable /!\


Nombre de messages : 6317
Age : 24

MessageSujet: Re: Le topic des chroniques Internet vidéoludiques et/ou cinématographiques   Sam 28 Déc 2013, 03:44

Ma tête quand j'ai vu ton message :
*o*
Non par rapport aux arguments et toussa, juste qu'à peine je croyais en avoir terminé avec ça que je dois déjà remettre le couvert… Entre autres parce que je suis fatigué (normal après avoir passé la journée sur la route et avoir fait environ 1100 kilomètres depuis une semaine), je vais faire un truc que je ne fais jamais habituellement, et je suis désolé que ce soit avec toi que ça tombe : répondre très partiellement à ton message. Globalement, j'y ai répondu dans le message que j'ai posté juste avant.

@Kafuka Palazzo a écrit:
Sans vouloir être méchant, je pense sincèrement que c'est un exemple bateau de chez bateau. Pour la simple et bonne raison que ça s'applique à ABSOLUMENT TOUT si tu joue ce jeu la. N'importe quel domaine pose problème puisque si on s'en tiens à la définition du mot, on prend FORCEMENT en compte les extrémistes. Donc que ça soit sur le féminisme, le jeu vidéo ou les collectionneur de capsules de bouteille, ça ne change absolument rien.
Ouais là encore, j'ai vraiment mal formulé ma phrase. Faut vraiment que j'apprenne à éviter les ambiguïtés ou les imprécisions, ça me pose problème depuis avant même que j'commence à faire des pavés (et je crois que je les fais d'ailleurs entre autres à cause de ça, malheureusement). Bref. dans ce que j'voulais dire, c'était que le mot "féminisme" posait deux problèmes (et non un seul comme on peut le croire, en lisant ce que j'ai écrit uniquement dans ce passage) : ça comprend les extrémistes féministes, qui ne sont pas si minoritaires que ça (contrairement aux autres domaines que tu donnes) et surtout ça donne l'illusion, vraie pour une partie des féministes, de ne s'occuper que des discriminations sexistes à visée féminine. C'est cette seconde partie qui est la plus importante, à vrai dire. Faudrait donner un autre nom à ça, qui comprenne la dénonciation des deux types de discriminations.

@Kafuka Palazzo a écrit:
Pour finir, je tenais à mettre au clair une chose: ce n'est pas parce que les hommes souffrent aussi du sexisme que ça annule soudainement le sexisme que les femmes subissent. Ça n'est pas un argument, ça ne change absolument rien au fait que les femmes sont victimes de sexisme, et plus que les hommes, c'est (malheureusement) un fait.
Et ce principe marche dans les deux sens: le fait que les femmes souffrent du sexismes ne fait pas disparaître le fait que les hommes en sont aussi victimes.
Je n'ai pas dit que ça l'annulait, j'ai juste dit qu'on ne parlait jamais de l'un des deux. Sérieusement, t'as déjà entendu un quelconque média (en dehors d'Internet, où on peut trouver toutes les thèses possibles et inimaginables) parler d'hommes battus ? Alors même que les cas d'hommes battus représentent un peu moins d'un quart des violences conjugales ? Sans parler du fait qu'il devient encore plus compliqué pour un homme de rapporter ça à la police qu'à une femme, étant donné qu'il sera très probablement moins pris au sérieux par les services qui s'en occupent que pour une femme. Sérieusement, quand on parle d'hommes battus, les gens ont plutôt tendance à en rire qu'à prendre le sujet gravement.

@Kafuka Palazzo a écrit:
Heureux de voir que tu reste malgré tout pour l'égalité, et j'espère que tu ne te feras plus avoir par ces clichés! o/
Je le répète, mais dans les lignes, j'ai un discours assez proche de celui d'Élisabeth Badinter qui parle d'aller au-delà de cette conception pour plus d'égalité. Bref, si tu la lis, tu devrais retrouver pas mal de mes idées (surtout dans Fausse route), et voir davantage ma conception des choses…

____________
Revenir en haut Aller en bas
Daragonis
Maker de Légende Lv 52
Maker de Légende Lv 52


Nombre de messages : 4523
Age : 19

MessageSujet: Re: Le topic des chroniques Internet vidéoludiques et/ou cinématographiques   Sam 28 Déc 2013, 09:29

@pinours007 a écrit:
Je sais que c'est moi qui aie commencé le débat, mais s'il vous plaît, pouvez-vous éviter de tourner ça en dispute (car à vrai dire je me sens en partie coupable car c'est moi qui aie déclenchée le débat en parlant de la chronique :/ )

C'est pas encore une dispute ça ! (même si ça j'avoue que ça n'a plus grand sens, je vois des arguments bizarres partout).
Revenir en haut Aller en bas
Choco-sama
Fan traître de harusame lvl 69


Nombre de messages : 13684
Age : 29

MessageSujet: Re: Le topic des chroniques Internet vidéoludiques et/ou cinématographiques   Sam 28 Déc 2013, 14:15

Vex et kafu: Je suis assez déçu, je pensais que vous saviez débattre sans forcement vous focus sur la personne en face... ='(


Bref, faut lire avec du recul car Blizzard n'est pas contre le féminisme mais contre celle qui "disent être féministe" alors que le seul objectif est la femme au dessus de l'homme (ce qui n'est pas la bonne définition).

Je ne sais en Guadeloupe mais Vex, tu as réellement questionné les gens? Je suis un assez gros défenseur de l'égalité homme et femme, cependant, les féministe actuel, celle qu'on entend parler sont ce qu'on appelle des "fanatique". Comme pour la religion, je n'ai rien contre eux même si non croyant, on a une grande majorité calme et une petite minorité "extrême". Cependant, c'est la minorité qu'on entend souvent parler. (Oui les médias s’intéressent peu à la majorité "sans problème").

De même, Vex, tu dis "c'est un cliché les femmes contre les hommes". Absolument pas, et même si nos "féministes" (je mets entre guillemet car pas la bonne définition pour elles) sont encore assez "modéré, il existe un mouvement en Amerique où ça agresse et torture les gens. (Extreme je l'accorde et surtout une très faible minorité).

Bref en gros, Blizzard (je sais pas pour dragon) est d'accord avec vous mais il a juste pointé du doigt celles ou ceux qui se disent féministe alors que leur objectif n'est pas de bosser l'égalité mais assoir leur supériorité. c'est certes une minorité mais elle existe.


J'ai fais un petit sondage IRL sur ce qu’est une féministe selon eux. essayez de poser ça aux gens, vous verrez que la réponse n’est pas celle qu'on croit. Les gens retiennent surtout l'impact des minorités "agressive".


Et si jamais on me dit que j'y connais rien, rappelez-vous que je suis dans une promo composé à 99% de femmes et que les projets de santé publique sont aussi sur la défense de la femme. Donc je suis au cœur de la "polémique".

Perso je soutien les féministe de la bonne définition mais il ne faut pas occulter celles qui sont extrême en disant que c’est un cliché qui existe pas.


Et ça, c'est pas quelque chose que je lis sur le net ou journal, mais que je vis.


Sinon, je rappelle qu'on est globalement tous d'accord =)

____________
@Zim a écrit:
voire les super-hardcore-poke-nerds genre Choco



"Quand j'ai faim, hop, un voisin!"

Derniers Pokemons Chromatiques/ Shiney capturés: Ningale/ Axoloto/ Herbizarre/ Maracachi/ Golemastoc
Revenir en haut Aller en bas
Dragongaze13
Maker de Légende Lv 49
Maker de Légende Lv 49


Nombre de messages : 3882
Age : 19

MessageSujet: Re: Le topic des chroniques Internet vidéoludiques et/ou cinématographiques   Sam 28 Déc 2013, 15:16

@Kafuka Palazzo a écrit:
Citation :
@Vexkar a écrit:
Ça c'est très faux, pour avoir baigner dans le milieu juridique et pour avoir été sujet de ce problème, les préjugés peuvent aller dans les deux sens.
Ba jusqu'à maintenant, le contraire arrive quand même assez peu souvent, pour ne pas dire quasi jamais. Je compare avec les gens de mon entourage, mes proches, des témoignages divers, et les affaires ayant faits l'objet des actualités dans certains médias.

Très franchement, je te conseille de pousser tes recherches beaaaucoup plus loin que ça avant de t'avancer sur le sujet de façon aussi catégorique. Ah, et avant les médias, les témoignages et autres, si tu le peux, essaie de chercher directement à la source (c'est à dire dans les domaines juridiques).

Quand les médias sortent des tites pareils aussi..

(Bon c'est Le Figaro quoi.. Donc si vous êtes de gauche, c'est automatiquement de la m*rde et, si vous êtes comme moi, tous les grands médias c'est de la m*rde.)

Aussi, je ne sais pas ce que vaut ce site, mais..

Citation :
En effet, bien qu'il soit précisé que certains éléments ne sont basés en fait que sur 30% des cas, on relève une inégalité flagrante tant dans la résidence des enfants que dans l'attribution des pensions alimentaires.

En effet, on voit qu'une énorme majorité des enfants résident chez leur mère, et que lorsque les enfants résident chez le père, majoritairement il ne perçoit pas de pension alimentaire.
Revenir en haut Aller en bas
Blizzard
/!\ Utilisateur instable /!\


Nombre de messages : 6317
Age : 24

MessageSujet: Re: Le topic des chroniques Internet vidéoludiques et/ou cinématographiques   Sam 28 Déc 2013, 23:45

@Choco-sama a écrit:
Vex et kafu: Je suis assez déçu, je pensais que vous saviez débattre sans forcement vous focus sur la personne en face... ='(
J'ai fait l'erreur de commencer mon message en donnant l'impression que je les insultais. On ne peut pas dire que j'ai été très adroit dans mon message… <_< Je veux dire, c'est normal qu'ils réagissent comme ça, au fond : ils ne font que répondre à ce qu'ils ont vécu comme une insulte, et ont décidé de ne pas se laisser faire. Et puis personnellement, je n'ai pas envie de me fâcher avec Vexkar et Kafuka, qui sont des membres que j'ai toujours appréciés ; l'ironie étant que nous sommes globalement d'accords, dans l'histoire. No Bref.

(Et puis, vous savez… J'ai eu l'occasion de voir de tout, sur le sujet. Comme d'habitude, je fouille un peu dans toutes les thèses avant de prendre position, sachant que cette prise de position est elle-même susceptible d'évoluer et de changer, à la longue. Dans les genres des thèses que je ne soutiens pas mais pour lesquelles j'ai fait l'effort de fouiller un peu, de trouver des informations et de m'informer, avant et encore après avoir pris position, il y a la thèse d'un féminisme assez radical à la Clémentine Autain, celle d'un féminisme plus modéré mais peut-être un peu trop naïf à mon sens, celle d'un féminisme plus indépendant et adaptatif (avec lequel j'ai probablement le plus de points d'accord, même si ce n'est pas exactement le féminisme que je défends) et celle, un chouïa complotiste et marxiste, souvent présentée comme machiste par les féministes des deux premiers types, d'un anti-féminisme au sens où le féminisme serait une invention libérale pour que certains se fassent plus de fric sur le dos des femmes (en bref, pour être plus précis : ce mouvement donne pour légitimes les revendications féministes mais dénonce leur récupération par le libéralisme). Bref, je défends une cinquième et dernière position, celle d'Élisabeth Badinter, mais vous pouvez voir qu'il y a quand même eu une ouverture à différentes thèses pas franchement similaires sur le même sujet… (Sachant que sur certains points, les positions que j'ai données peuvent se mélanger entre elles et donner naissance à de nouvelles positions ; d'autant que je n'ai pas été exhaustif et qu'il existe d'autres positions majeures.) Et bien sûr, comme je l'ai déjà dit, je ne me ferme pas à une évolution de ma thèse vers une nouvelle position, déjà définie ou pas. C'est le futur qui le décidera.)


@Dragongaze13 a écrit:
Quand les médias sortent des tites pareils aussi..
D'autant que si tu lis les commentaires (je le fais couramment, pour des articles concernant des débats avec de vrais enjeux), tu as pleins de témoignages de gens (principalement de pères) concernés par le problème, dedans (même s'il y a de possibles fakes, mais bon… je ne pense pas que ça constitue la majorité des commentaires). Par exemple, rien que sur la première page :
Laurent nom a écrit:
Condamné a six mois d'emprisonnement FERME pour avoir refusé de finir l'esclave d'une femme ayant eu un enfant mariée a un autre, quelle a bien évidemment jalousement gardé exclusivement auprès d'elle, et pour lequel la justice m'a désigné comme étant le père suite au affirmations de cette mère, relégués par un excellant avocat face a un tribunal très complaisant.
Dirigent d'entreprise a l'époque(la raison réelle de tous mes déboires), je n'ai jamais plié, j'ai effectué ma peine et suis aujourd'hui au RSA, développant mes affaires a l'étranger.
Je précise que, même si je n'ai jamais su s'il était réellement mon enfant ou pas et que nous étions séparés a mon initiative, je subvenais a leurs besoins a hauteur d'environs 1500 euros/mois jusqu’à ce qu'elle m'interdise tous contact avec l'enfant, s'étant remise en ménage.
D'aucuns auraient sans doute du se plier a devenir l'esclave de ce nouveau couple...
Pas moi: Ni dieu Ni maître
Aron de Cuire a écrit:
Les pensions alimentaires s'apparentent souvent à une double peine pour le parent qui a déjà perdu ses enfants. De plus j'estime que le parent qui prend la responsabilité de priver son partenaire de ses enfants et de son rôle d'éducateur, devrait également assumer les conséquences financières de ses actes. Bien souvent le fait de réclamer la garde exclusive des enfants, se fait au détriment de leurs bien-être et uniquement par calcul financier. Certaines femmes en vivent plutôt bien et sont devenue les championnes du racket, d'un ou plusieurs ex-conjoints. En parcourent des sites à destination des femmes en réflexion ou en cours de séparation, on trouvera de multiples conseils comment extorquer un maximum de fric de son ex après l'avoir sournoisement privée de ses enfants.

PS: Bien entendu, la pension alimentaire se justifie dans le cas d'un parent irresponsable, qui abandonne sa famille lâchement pour voir ailleurs.
Anonyme a écrit:
Je vie aujourd'hui avec un homme qui a la garde de ses enfants une semaine sur deux cela se fait courramment encore faut-il que le père ou la mère le demande.
Un jour le père de mes enfants m'a envoyé dans la tête, j'ai un droit de visite pour mes enfants, mais ce n'est pas une obligation...Cela veut sous entendre, "si je n'ai pas envi de les prendres j'en ai le droit !"..... Ca laisse à méditer....Chaque situation chaque histoire de couple chaque être est different donc des réactions différentes....
Anonyme a écrit:
Il est évident que les juges chargés des divorce sont anti-pères. En 1990, à la demande de ma femme nous avons divorcé ; on avait trois enfants, une belle maion que j'avais payé seul, mon épouse ne travaillant pas. Elle était consciente qu'elle me quittait sans raison valable ; on a opté pour le divorce par consentement mutuel et elle ne voulait pas de prestation compensatoire pour elle. La juge a refusé de nous divorcé et m'a obligé à versé une prestation. J'ai du accepter. Au total, je payais 4750 frs par mois sur un salaire de 12 500. J'ai toujours payé régulièrement. Aujourd'hui, à cause de la Juge je dois continuer à payer la prestation compensatoire alors que mes enfants ont dépassé la trentaine. Je crois qye c'est cette prestation qui est injuste quand elle est imposée par la Justice, comme c'est mon cas. Il faut lutter pour que cela soit modifié ; par exemple en obligeant le paiement sur dix ans maximum. Jusqu'au décès c'est trop.

____________
Revenir en haut Aller en bas
Floya
Show-yan fan Lv 51
Show-yan fan Lv 51


Nombre de messages : 6470
Age : 19

MessageSujet: Re: Le topic des chroniques Internet vidéoludiques et/ou cinématographiques   Dim 29 Déc 2013, 00:05

Alors j'en ai rien à faire de votre sujet qui porte à débat, mais je crois que ça n'a vraiment aucun rapport avec une quelconque chronique. Et à vrai dire, même si vous pensez ça utile ce débat, j'ai pas l'impression que ça mène à quelque chose vu que ça continu. De plus, Pinours lui même qui apparemment a un peu amener le sujet, en est embarrassé. Donc stop à présent. Merci beaucoup.








Encore une bonne vidéo de Benzaie. J'attends sa prochaine sur la génération en elle même.

____________
◅ Cliquez !
Revenir en haut Aller en bas
http://floyanosekai.blogspot.com
Blizzard
/!\ Utilisateur instable /!\


Nombre de messages : 6317
Age : 24

MessageSujet: Re: Le topic des chroniques Internet vidéoludiques et/ou cinématographiques   Dim 29 Déc 2013, 00:16

Yep. De toute façon, on était en fin de sujet, non ? ^^"
Si l'un de vous veut me répondre → MP. Wink

Pour Benzaie, il fait partie des chroniqueurs que je n'ai pas encore eus l'occasion d'essayer.
Lui et Antoine Daniel, dans les chroniqueurs dont j'ai entendus du bien et qui ne font pas kikoo. Du coup, je ne sais pas trop ce que ça vaut. J'essaierai probablement après pas mal de priorités.

____________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le topic des chroniques Internet vidéoludiques et/ou cinématographiques   Aujourd'hui à 09:51

Revenir en haut Aller en bas
 
Le topic des chroniques Internet vidéoludiques et/ou cinématographiques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
E-magination :: LE VILLAGE ~ Forums de la communauté et de discussions ~ :: La Taverne-
Sauter vers: